Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Nettoyage de printemps chez Electrolux

Publié le


Le retour à une meilleure rentabilité pour le groupe suédois Electrolux va passer par un recentrage sur ses produits de base et par des délocalisations d'usines, a indiqué mardi la direction du groupe.
Les efforts de restructuration et de relocalisation s'étaleront sur plusieurs années. Le groupe s'attend néanmoins, pour cette année, à une croissance de la demande pour l'électroménager, aussi bien en Europe qu'aux Etats-Unis.  Cherchant à se recentrer sur son cœur de métier, l'électroménager d'intérieur, Electrolux a annoncé qu'il comptait détacher du groupe son activité très bénéficiaire de produits dits d'extérieur, pour l'entretien des parcs et jardins, destinés aux professionnels et aux particuliers. « Les synergies n'étaient plus assez fortes, nous avons préféré chercher de meilleures opportunités pour cette activité », a déclaré à l'AFP Margaretha Finnstedt Moeller, une porte-parole du groupe. On ignore encore si l'activité, qui représente 3 milliards d'euros de chiffre d'affaires et qui est répartie dans deux divisions du groupe, sera vendue à une autre compagnie ou si la nouvelle société sera cotée séparément en bourse.
Pour redresser la situation, le groupe va fermer des usines dans les pays où le coût de la main d'œuvre est élevé et les relocaliser éventuellement ailleurs.
Il a déjà décidé en 2004 de fermer six usines, dont celle de Reims (est de la France) et va accélérer ses restructurations en 2005. Sur les 43 unités de production qui lui restera, une quinzaine située dans les pays « riches » sont menacés de fermeture mais Electrolux n'a donné aucun détail. « La consolidation et la relocalisation de la production sont des conditions nécessaires pour atteindre à long terme la compétitivité et la rentabilité », a commenté le PDG d'Electrolux Hans Straaberg.
Le groupe suédois qui compte pas moins de 16 marques, souvent très connues, dont Arthur Martin, Zanussi, AEG, Frigidaire, Faure, entend privilégier de plus en plus la seule marque Electrolux. « Les autres devront justifier leur survie », a commenté la porte-parole du groupe.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle