Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Netflix et la Chine ont assuré les gains de Wall Street

Publié le

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a fini la séance de mardi en hausse, soutenue par Netflix et par l'espoir de voir la Chine prendre de nouvelles mesures de stimulation de son économie, alors qu'au contraire les banques ont déçu.

Netflix et la Chine ont assuré les gains de Wall Street
La Bourse de New York a fini en hausse mardi, soutenue par Netflix et par l'espoir de voir la Chine prendre de nouvelles mesures de stimulation de son économie. L'indice Dow Jones a gagné 155,61 points, soit 0,65%, à 24.065,18 points. /Photo d’archives/REUTERS/Lucas Jackson
© Lucas Jackson

Le rejet de l'accord de Brexit par le Parlement britannique a vu les indices réduire brièvement leurs gains mais ceux-ci sont repartis vers le haut peu après.

Il y a eu une réaction épidermique au vote, explique Chris Zaccarelli (Advisor Alliance), "mais on s'est repris parce que le résultat était déjà largement pris en compte dans les cours".

L'indice Dow Jones a gagné 155,75 points, soit 0,65%, à 24.065,59 points. Le S&P-500, plus large, a pris 27,69 points (1,07%) à 2.610,30 points. Le Nasdaq Composite a avancé de 117,92 points (1,71%) à 7.023,83 points.

La Chine se fixe pour objectif de "bien commencer" le premier trimestre 2019, a déclaré mardi l'agence en charge de la planification, laissant prévoir l'annonce prochaine de nouvelles mesures de soutien de la part du gouvernement en réponse au ralentissement de l'économie.

Pékin va renforcer la surveillance de la situation économique et améliorer la "réserve" de politiques économiques à sa disposition, a indiqué dans un communiqué la Commission nationale du développement et de la réforme (CNDR).

Alors que Donald Trump a redit lundi croire en un accord commercial avec la Chine, le sénateur républicain Chuck Grasslay a déclaré au contraire ce mardi que Robert Lighthizer, le délégué au commerce extérieur américain, n'avait pas constaté beaucoup de progrès sur les problèmes structurels lors des discussions qui se sont tenues la semaine passée.

Ceci, ainsi que des résultats bancaires décevants, avait un moment affecté le sentiment du marché en matinée.

Pour ce qui est des résultats de sociétés, qui vont bientôt tomber en masse, après ceux des banques, les analystes estiment que les bénéfices auront augmenté de 14% au quatrième trimestre, bien moins que les 20,1% anticipés en octobre, selon des données IBES de Refinitiv.

"Les investisseurs pensent que les résultats seront en baisse en 2019; pourtant bon nombre des rapports de sociétés dont nous prenons connaissance restent assez positifs", dit Matthew Watson (James Golden Rainbow Fund). "Elles veulent embaucher, investir et augmenter leurs prix".

VALEURS

Netflix, qui publie ses comptes trimestriels jeudi, a annoncé avoir relevé aux Etats-Unis les différents tarifs d'abonnement à son service de vidéo à la demande de 13% à 18% pour faire face aux importants investissements réalisés dans la production de contenus originaux et pour son développement à l'international.

L'action a gagné 6,5%.

JPMorgan Chase a publié un bénéfice inférieur aux attentes pour le quatrième trimestre, la chute de l'activité de trading obligataire ayant éclipsé les gains tirés de la hausse des taux d'intérêt et de la croissance du crédit.

Pour autant, l'action termine sur un gain de 0,73%.

La situation est différente pour Wells Fargo, dont l'action a cédé 1,55%.

La banque a annoncé une baisse de ses revenus dans l'ensemble de ses activités au quatrième trimestre, notamment dans sa division dédiée aux particuliers et aux petites entreprises, la plus exposée au scandale des comptes fantômes survenu en 2016.

LES INDICATEURS DU JOUR

L'indice "Empire State" d'activité manufacturière dans la région de New York a reculé bien plus qu'attendu en janvier pour tomber à son plus bas niveau depuis mai 2017.

Les prix à la production aux Etats-Unis ont diminué plus qu'attendu en décembre, principalement en raison de la chute des prix de l'énergie.

LA SÉANCE EN EUROPE

Les Bourses européennes ont terminé en hausse mardi et Wall Street progressait en matinée, la perspective de nouvelles mesures de soutien à l'économie en Chine ayant rassuré les investisseurs et reléguant au second plan des résultats d'entreprise décevants et l'incertitude sur le Brexit.

À Paris, le CAC 40 a fini sur un gain de 0,49% (23,42 points) à 4786,17 points. A Londres, le FTSE 100 a gagné 0,58% et à Francfort, le Dax a progressé de 0,33%.

L'indice EuroStoxx 50 a pris 0,42%, le FTSEurofirst 300 0,48% et le Stoxx 600 0,35%.

A SUIVRE MERCREDI 16 JANVIER :

Publication du Livre Beige de la Réserve fédérale à 19h00 GMT.

(avec Medha Singh, April Joyner, Stephanie Kelly,; Wilfrid Exbrayat pour le service français)

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle