Netflix attire plus de nouveaux abonnés que prévu, le titre monte

(Reuters) - Netflix a enregistré au premier trimestre un nombre nettement plus élevé que prévu de nouveaux abonnés, le groupe américain de vidéos en ligne tirant ainsi parti de ses nouveaux programmes et confirmant les acteurs de marché dans leur hypothèse que les investissements massifs consentis par la société vont nourrir sa croissance à travers le monde.
Partager
Netflix attire plus de nouveaux abonnés que prévu, le titre monte
Netflix a enregistré au premier trimestre un nombre nettement plus élevé que prévu de nouveaux abonnés, le groupe américain de vidéos en ligne tirant ainsi parti de ses nouveaux programmes et confirmant les acteurs de marché dans leur hypothèse que les investissements massifs consentis par la société vont nourrir sa croissance à travers le monde. /Photo d'archives/REUTERS/Mike Blake

Le titre Netflix, qui a fini en baisse de 1,24% à l'issue de la session régulière la Bourse de New York, prenait 7% dans les échanges d'après-Bourse, affichant une capitalisation boursière de 137,2 milliards de dollars (110,8 milliards d'euros), soit un total multiplié par deux sur un an.

Netflix a séduit 7,4 millions de nouveaux abonnés sur la période janvier-mars, contre 6,5 millions anticipés par les analystes, selon le cabinet FactSet. Le groupe a également dit tabler sur 6,2 millions de nouveaux clients pour le trimestre en cours, soit un million de plus que le consensus.

A fin mars, le nombre total de ses abonnés s'élevait à 125 millions.

Le groupe a prévu de consacrer jusqu'à huit milliards de dollars à des séries télévisées et à des films cette année. Comme Netflix est désormais disponible dans 190 pays, les investisseurs se montrent indulgents par rapport à une actuelle génération de trésorerie négative, ne retenant que le potentiel de croissance.

Netflix est cependant confronté à la concurrence des géants que sont Disney et Amazon.com, qui misent également sur la vidéo en ligne. Disney va ainsi cesser de fournir des services à Netflix à partir de 2019 pour proposer sa propre offre.

Parmi les nouvelles séries proposées au cours du premier trimestre ont figuré "Altered Carbon" et "Jessica Jones".

Le bénéfice net s'est établi à 290,1 millions de dollars au premier trimestre, soit 0,64 dollar action contre 178,2 millions (0,40 dollar/action) il y a un an. Le chiffre d'affaires a augmenté de 40% sur la période, à 3,7 milliards de dollars.

Ces deux données sont conformes au consensus Thomson Reuters I/B/E/S.

(Laharee Chatterjee, Benoit Van Overstraeten pour le service français)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

La vision d'un manager... de brigade en cuisine

La vision d'un manager... de brigade en cuisine

Dans le Podcast Inspiration, Cyril Bosviel, chef à l'institut Paul Bocuse à Lyon, répond aux questions de Christophe Bys. Il revient sur ses débuts, son parcours de chef cuisinier mais...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 10/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS