Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Net recul de la production industrielle en septembre en France

Publié le

PARIS (Reuters) - La production industrielle de la France a interrompu en septembre son rebond amorcé à la fin du printemps, reculant nettement plus qu'attendu de 1,8% sous l'effet notamment de la baisse de la production dans les biens d'équipement et les matériels de transport, selon les données publiées vendredi par l'Insee.

Net recul de la production industrielle en septembre en France
La production industrielle de la France a interrompu en septembre son rebond amorcé à la fin du printemps, reculant nettement plus qu'attendu de 1,8% sous l'effet notamment de la baisse de la production dans les biens d'équipement et les matériels de transport. /Photo prise le 30 octobre 2018/REUTERS/Benoît Tessier
© BENOIT TESSIER

La seule production manufacturière (hors énergie) a elle baissé de 2,1%.

L'Insee a révisé dans le même temps à 0,2% la hausse de la production industrielle d'août, annoncée à 0,3% précédemment, ainsi que celle de la production manufacturière du même mois à 0,4% contre 0,6% précédemment.

Les économistes interrogés par Reuters tablaient en moyenne sur un recul de 0,3% de la production industrielle du mois de septembre.

Sur l'ensemble du troisième trimestre, la production industrielle affiche une hausse de 0,7% et la production manufacturière progresse de 0,5%.

Sur un an, sa progression ressort à 0,8% et celle de la production manufacturière s'établit à 0,9%.

En septembre, la production a reculé de 3,8% dans les matériels de transport, la baisse s'atténuant dans l'automobile (-0,3% après -5,2% en août) mais s'accentuant dans les autres matériels de transport (-6,2% après -1,5%).

La production se contracte aussi dans les biens d'équipements (-3,5% après +1,1%), les industries agroalimentaires (-1,4% après +0,5%) et les "autres industries" (-1,5% après +1,3%), en particulier le textile, habillement, cuir et chaussure (-5,8% après -0,3%).

En revanche, elle est quasi stable dans les industries extractives, l'énergie et l'eau (-0,1% après -1,3%) et se redresse dans la cokéfaction et le raffinage (+0,9% après -1,3%).

(Marc Joanny, édité par)

inscrivez-vous aux webinaires

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle