Quotidien des Usines

Nestlé Waters supprimera 60 postes dans les Vosges en 2015

, , , ,

Publié le

La direction de Nestlé Waters a annoncé en comité d’entreprise un plan de compression du personnel et de réduction des frais fixe dans son unité vosgienne qui regroupe Vittel et Contrexéville. L’effectif descendra à moins de 1 000 salariés d’ici à 2015.

Nestlé Waters supprimera 60 postes dans les Vosges en 2015 © Nestlé

L’emploi s’évapore peu à peu dans le bassin vosgien de Vittel et de Contrexéville, où Nestlé Waters a annoncé le 14 octobre un nouveau plan de départs volontaires portant sur 60 postes. En 2009, le groupe avait déjà mis en place un plan de départs volontaires portant sur 234 postes échelonné sur trois ans. Le site, qui comptait 1 350 salariés en 2010, descendra à moins de 1 000 personnes l’an prochain.

La production du site reste stable avec 1,4 milliard de bouteilles de Contrex, de Vittel et d’Hepar par an.

Modernisation du site au détriment de l'emploi

L’investissement de 40 millions d’euros annoncé par le groupe sur la période 2013/2015 accélère la chute des effectifs. Quelques 28 millions d’euros ont déjà été consacrés à des gains de productivité, à des modifications de ligne et à la création d’entrepôts. Le solde permettra d’implanter une nouvelle ligne de production permettant de remplir 49 500 bouteille/heure en face d’une ligne existante afin de permettre à un même opérateur de travailler simultanément sur deux chaînes, entraînant la suppression de deux lignes existante et de 45 postes. Aux réductions d’effectifs s’ajoutent une série de réduction de frais fixes dont l’arrêt du ramassage en bus et de la restauration de nuit.

"Nous ne pouvons pas échapper à la modernisation, puisque tous nos concurrents font de même. Mais les réductions des frais fixes sont fatigantes et rageantes : elles pourraient s’expliquer si le site était dans une situation très critique, mais ce n’est pas le cas", regrette Eric Péry, secrétaire CFDT du comité d’entreprise.

Pascale Braun
 

 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte