Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

Nestlé Waters prévoit d’investir 200 millions d’euros dans l’usine Perrier de Vergèze

, , , ,

Publié le

Avec son programme de modernisation Cap 2020, le groupe Nestlé prévoit d’investir 200 millions d’euros sur cinq ans pour augmenter la production de l’usine Perrier de Vergèze (Gard), et la porter de 1,38 milliard de cols en 2016 à 2 milliards en 2020.

Nestlé Waters prévoit d’investir 200 millions d’euros dans l’usine Perrier de Vergèze
L'usine d'embouteillage Perrier de Vergèze.
© "Les moments d'où"

"La croissance s’installe, il faut s’engager !", assure Sylvie Ivon, directrice de l’usine d’embouteillage Perrier de Vergèze (Gard) depuis janvier 2015. Nestlé Waters, propriétaire de l'eau minérale naturelle gazeuse, a lancé un plan de modernisation baptisé Cap 2020 qui prévoit un investissement de 200 millions d'euros. L’ambition de Nestlé Waters est de porter à 2 milliards de cols la production du site Perrier en 2020, alors que le site gardois a sorti 1,38 milliard de bouteilles en 2016.

Sylvie Ivon précise à L’Usine Nouvelle les piliers de ce plan : "Le site de Vergèze, d’une taille assez extraordinaire, est un site de référence pour Nestlé. Depuis les années 70, il a connu peu de grands investissements hors l’arrivée d’une nouvelle ligne de production en 2014. Une grande action de modernisation a débuté en 2016, avec trois dimensions : un volet bâtiments et équipements avec le regroupement de la production sur le hall principal, l’arrivée de cinq nouvelles lignes, la refonte complète des flux logistiques, un volet humain axé sur le rajeunissement des équipes et un volet sur les ressources en eau et le renforcement de notre ancrage local."

Un bureau d’ingénierie de 20 personnes, comprenant "des start-up managers", met en place la reconfiguration de la production et de la logistique, la sécurité et la qualité. "L’ensemble est piloté par un seul comité de direction, que je dirige. C’est une belle fierté, sur une marque magnifique. Un projet très complexe, pas de tout repos", commente Sylvie Ivon.

Un seul hall de production de 100 000 m²

Le site industriel, qui fonctionne 24 heures sur 24, avec trois équipes, comprend aujourd’hui des ateliers dans trois bâtiments, où 11 lignes de production sont dédiées aux formats verre, PET et canettes. Dans le futur, toutes les lignes d’embouteillage seront regroupées dans un site intégrant le hall principal et l’ancien entrepôt de produits finis. Ce sera une usine "papillon", aux lignes tournées vers un nouveau centre de distribution.

Cinq nouvelles lignes porteront le nombre final à 14. La première est déjà arrivée en octobre 2016 et tourne depuis février. La prochaine ligne sera une ligne "boîtes", qui arrivera sur le site fin 2017 et démarrera en février 2018. Fin 2017, la production atteindra 1,5 milliard de cols. Le calendrier précis d’arrivée des lignes supplémentaires, au rythme d’une par an, sera fonction de la croissance... La modernisation porte aussi sur l’amélioration de la consommation énergétique (froid, électricité, eau) et sur les conditions de travail. Sur la nouvelle ligne, un système "en arène" assure plus de sécurité et d’ergonomie.

Des flux logistiques repensés

Le regroupement de la production entraîne une révision complète des flux logistiques et la priorité est la reconstruction d’un centre de distribution ultra-moderne, qui devrait ouvrir fin 2019. La capacité de stockage restera la même.

En 2016, 980 000 palettes ont quitté le site par camions. Perrier programme la réapparition du train en complément, pour éviter l’engorgement et assurer les commandes pour le grand export. Les rails existent, mais le trafic train avait été stoppé en 2007. Le plan comprend la remise en état et la création d’un quai de chargement de containers. Cette nouvelle option logistique devrait démarrer entre 2018 et 2019.

Rajeunissement de la pyramide des âges

Sur le site de Vergèze, déployé sur 60 hectares dont 20 de bâtiments, travaillent plus de 1 000 personnes, dont 830 permanents en équivalent temps plein et 50 apprentis. La moyenne d’âge de 50 ans fait du rajeunissement de l’effectif un enjeu : un plan de départs volontaires en congé de mobilité, engagé depuis 2015, implique 140 salariés. A ce jour, 106 personnes sont déjà parties et 103 jeunes ont été recrutés. Perrier annonce 200 embauches depuis 2015 : la centaine liée au remplacement des congés de mobilité, 78 CDD transformés en CDI et 30 liés au démarrage de la nouvelle ligne de production. Perrier ne donne pas d’évaluation sur les embauches futures.

Pour accompagner les nouveaux arrivés et le plan de modernisation de l’outil industriel et logistique, 40 000 heures de formation sont proposées, notamment pour la prise de poste et les formations techniques, à la qualité et à la sécurité.

Plus de 60 % des ventes à l’export

Si Nestlé Waters a validé Cap 2020, c’est que la météo de la croissance est bonne en France et à l’international. Le groupe Nestlé a récemment annoncé qu’une "une forte croissance a été réalisée par les marques internationales haut de gamme d’eaux pétillantes Perrier et San Pellegrino, qui se sont développées deux fois plus vite que le portefeuille grand public".

Depuis trois ans, les ventes de Perrier ont franchi la barre des 50 % à l’export, pour atteindre 63 %. Perrier vend aujourd’hui dans 144 pays. Si les volumes majeurs se situent en France et Belgique, aux Etats-Unis et au Canada, la marque grandit en Asie, en Russie, au Mexique... Les arômes dynamisent la marque. Perrier a sorti récemment des eaux aromatisées à la fraise, au pamplemousse rose et à la pastèque, notamment pour le marché américain, qui apprécie les formats mobiles aromatisés.

Sylvie Brouillet

Réagir à cet article

Retrouvez l’actualité des sociétés citées dans cet article

Investissements, dirigeants, production, ...

avec Industrie Explorer

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus