L'Usine Agro

Nestlé Waters : la CGT lève son droit d'opposition

, , ,

Publié le

Restructuration

La CGT de Nestlé Waters France, branche « eaux minérales » de Nestlé (Perrier, Vittel, Contrexéville), annonce la levée de son droit d'opposition au plan de pré-retraites proposé par la direction. Le syndicat avait fait jouer ce droit en juillet, bloquant du même coup le plan, qui prévoit 1 047 départs anticipés d'ici 2007 dans l'ensemble des usines françaises (4 100 emplois au total). Face à ce blocage, la direction de Nestlé avait menacé de vendre Perrier, principal bastion de la CGT. Le syndicat, réuni en coordination le 27 septembre à Lyon, a annoncé dans un communiqué qu'il levait son opposition « dans une volonté de voir reprendre le dialogue social » et « face aux pressions de toutes parts ». Ce recul du syndicat fait suite à une réunion de médiation organisée par le ministère de l'Economie le 20 septembre, au cours de laquelle la direction avait promis d'investir pour moderniser le site de Perrier à Vergèze (Gard) si la CGT levait son droit d'opposition.

Marc Bertola

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte