Nestlé Waters : la CGT lève son droit d'opposition

Restructuration

Partager

La CGT de Nestlé Waters France, branche « eaux minérales » de Nestlé (Perrier, Vittel, Contrexéville), annonce la levée de son droit d'opposition au plan de pré-retraites proposé par la direction. Le syndicat avait fait jouer ce droit en juillet, bloquant du même coup le plan, qui prévoit 1 047 départs anticipés d'ici 2007 dans l'ensemble des usines françaises (4 100 emplois au total). Face à ce blocage, la direction de Nestlé avait menacé de vendre Perrier, principal bastion de la CGT. Le syndicat, réuni en coordination le 27 septembre à Lyon, a annoncé dans un communiqué qu'il levait son opposition « dans une volonté de voir reprendre le dialogue social » et « face aux pressions de toutes parts ». Ce recul du syndicat fait suite à une réunion de médiation organisée par le ministère de l'Economie le 20 septembre, au cours de laquelle la direction avait promis d'investir pour moderniser le site de Perrier à Vergèze (Gard) si la CGT levait son droit d'opposition.

Marc Bertola

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS