Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

Nestlé va investir 12 millions d'euros à Challerange

, , , ,

Publié le

Le groupe Nestlé a annoncé un investissement de 12 millions d'euros en 2015 sur son site de Challerange (Ardennes). Ce site fait partie de la branche "'boissons" du géant suisse et constitue son centre d'excellence pour les poudres laitières solubles. Cette unité va être dotée d'un second évaporateur.

Nestlé va investir 12 millions d'euros à Challerange © Nestlé

Nestlé, géant suisse de l'agroalimentaire, qui compte 25 usines et 17 000 salariés en France où il réalise un chiffre d'affaires proche de cinq milliards d'euros va réaliser un investissement de 12 millions d'euros à Challerange (Ardennes).

Nestlé a entamé, en 2013, une profonde réorganisation de son réseau français en fermant ou cédant certaines affaires. Le groupe va accompagner la croissance de son site ardennais en y installant un deuxième évaporateur qui augmentera considérablement sa capacité de production.

Le site ardennais est spécialisé dans la fabrication de poudres à base de lait destinées à quatre usines Nestlé en Europe : Angleterre, Espagne, Allemagne et France (Pontarlier). Cette usine de 95 salariés implantée sur une superficie de 47 000 mètres carrés traite 80 millions de litres de lait frais par an, fournis par plus de 200 producteurs du Nord-Est de la France.

18 mois de travaux

Le chantier de développement démarrera en 2015. Le nouvel évaporateur devrait être opérationnel le 1er septembre 2016 après 18 mois de travaux. Sa mise en activité permettra de porter de 15 000 à 22 000 tonnes la production annuelle de poudres à base de lait.

Le troisième employeur privé de l'arrondissement de Vouziers a été boosté depuis 2006 par le lancement d'une innovation majeure du groupe Nestlé : les dosettes de Nescafé Dolce gusto pour lesquelles elle fournit les préparations à l'ensemble des usines du groupe.

Une dizaine d'emplois créés

Ce renforcement amènera la création d'une dizaine d'emplois et aussi une augmentation des approvisionnements auprès des acteurs locaux des filières lait et bois. Une aubaine pour ce secteur rural un peu oublié.
Implantée à Challerange depuis 1947 sous le nom de baptême de Sopad (Société de produits alimentaires et diététiques), la filiale ardennaise de Nestlé menacée d'une cession en 2005 avait finalement été modernisée en 2009 pour devenir le Centre d'Excellence du groupe Nestlé pour les poudres laitières solubles.

Pascal Remy
 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle