Nestlé se veut optimiste, statu quo sur L'Oréal

Par David Jones et Silke Koltrowitz

Partager
Nestlé se veut optimiste, statu quo sur L'Oréal

VEVEY/ZURICH (Reuters) - Nestlé se veut optimiste pour sa croissance, grâce notamment aux marchés émergents, et prône le statu-quo avec L'Oréal, le géant mondial des cosmétiques dont le groupe suisse détient 30% du capital.

En dépit des problèmes dans le sud de l'Europe et des restrictions budgétaires sur le continent, Nestlé reste optimiste et maintient sa prévision d'une croissance comprise entre 5% et 6%.

"Les marchés développés sont confrontés à certains problèmes mais, grâce aux pays émergents, la croissance mondiale est là", a déclaré le directeur général de Nestlé, Paul Bulcke, lors d'une interview accordée à Reuters au siège du groupe à Vevey (Suisse).

Il juge "encourageantes" les prévisions d'une croissance mondiale de 3% à 4% et estime que si la croissance est plus faible en Europe de l'Ouest, certains segments du marché comme les compléments alimentaires pour les personnes âgées ou les capsules de café (Nespresso) ont de solides perspectives de progression.

"Je suis un optimiste de nature (...) Il y a toujours des opportunités, même s'il y a des turbulences ici ou là", a-t-il ajouté.

Interrogé sur les intentions du groupe suisse concernant L'Oréal et la participation de 31% de l'héritière du groupe, Liliane Bettencourt, Paul Bulcke a affirmé qu'il n'y avait pas de plans pour changer le statu-quo existant.

Nestlé et la famille Bettencourt sont liés par un pacte d'actionnaires qui court jusqu'en 2014. Si la famille décidait de vendre ses parts, elle devrait le faire en priorité à Nestlé, qui s'est engagé au statu quo du vivant de Liliane Bettencourt (87 ans) et pendant une durée de six mois après sa disparition.

Nestlé dispose d'un véritable trésor de guerre depuis la vente, pour 28 milliards de dollars, de sa participation dans Alcon. Mais le groupe semble privilégier, jusqu'ici, les programme de rachat d'actions.

Version française Pascal Schmuck, édité par Pascale Denis

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Chargé de Certification Clients Production Bio (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 21/01/2023 - CDD - Valence

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

94 - St Maur des Fosses

Prélèvements et analyses microbiologiques pour les unités de restauration

DATE DE REPONSE 07/03/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS