Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

Nestlé Purina Petcare souhaite se séparer du site de Quimperlé

,

Publié le

Capital


La société fabricant des aliments pour animaux domestiques envisage de céder son usine, située dans le Finistère, et qui emploie actuellement 216 salariés.
L'établissement produit essentiellement des boîtes de conserve (115 000 tonnes par an), et des croquettes (environ 115 000 tonnes par an), pour les marques Fido, Félix et Friskies.
Selon la Fédération FO de l'alimentaire, l'activité du site serait répartie sur différentes usines en Hongrie, en Hollande et dans une moindre proportion en France. Le syndicat s'interroge sur la politique stratégique du groupe après l'abandon des sites de Camaret (Buitoni), Chef-du-Pont (Mont Blanc, Gloria), Carbon-Blanc (Chambourcy), Saint-Menet (Ricoré) et Guingamp (Friskies).
Le CCE a déjà utilisé son droit d'alerte et un expert est appelé à rendre ses conclusions à ce sujet début décembre. Rendez-vous le 13 décembre, jour où la direction a prévu de présenter son projet de recherche de repreneur au comité central d'entreprise.
Nestlé Purina Petcare France, dont le siège social se trouve à Rueil-Malmaison (Hauts-de-Seine), est une division du géant suisse de l'agro-alimentaire.

Carine Sai

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle