Nestlé pourrait quitter la Suisse

Partager

L’entreprise symbole de Vevey en Suisse pourrait bien faire ses valises et partir s’installer ailleurs. C’est ce qu’a laissé entendre le président du groupe agroalimentaire Nestlé, Peter Brabeck, dans une interview au journal Sonntag dimanche 13 septembre.

Le motif de ce départ serait le risque de plafonnement par l’Etat des plus hauts salaires, évoqués par des courants populistes suisses et des pressions extérieures. La crise économique et financière a provoqué un tollé contre les hauts salaires et les bonus accordés aux dirigeants des entreprises. Or, comme le rappelle le président de Nestlé, « l’attractivité de la Suisse résidait essentiellement dans l’environnement légal sûr qu’elle offrait ».

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne
B.L avec agences

0 Commentaire

Nestlé pourrait quitter la Suisse

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié
0 Commentaire

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Agroalimentaire
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS