Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

Nestlé Dolce Gusto va embaucher une trentaine de futurs CDD et CDI à Challerange (Ardennes)

, , , ,

Publié le

Bonne nouvelle Employant actuellement 110 salariés sur un site de 47 000 mètres carrés de superficie, l'usine Nestlé Dolce Gusto de Challerange (Ardennes) a le vent en poupe. Son directeur depuis septembre 2016, Fabien Goutal, va embaucher dans les prochaines semaines une trentaine de nouveaux salariés suite à la réalisation en 2015-2016 d'un second évaporateur qui a sérieusement boosté sa production de poudres à base de lait. 

Nestlé Dolce Gusto va embaucher une trentaine de futurs CDD et CDI à Challerange (Ardennes) © Google Map

Vouée à la disparition au milieu des années 2000, l'usine Nestlé de Challerange (Ardennes) créée en 1947 sous le nom de Maggi, a connu une totale métamorphose ces dernières années grâce au succès commercial des dosettes de Nescafé Dolce Gusto. Le développement de ce concept a été tel que le géant de l'agroalimentaire helvétique a décidé en 2015 d'investir 12 millions d'euros dans la construction dans les Ardennes d'un second évaporateur destiné à concentrer le lait avant de le sécher . Une matière première qui est ensuite acheminée vers trois usines Nestlé situées en Allemagne, Espagne et Grande-Bretagne.

Devenu opérationnel en 2016 après dix-huit mois de travaux, cet équipement doit permettre d'augmenter la production annuelle de lait en poudre de 15.500 à 22.000 tonnes.

"Pour suivre la demande, nous travaillons maintenant 365 jours par an et nous avons donc besoin d'un turnover sur les postes quand les salariés actuels prennent des congés et lorsque l'activité augmente", souligne Freddy Waterloos, le responsable des ressources humaines.

Afin de prévenir ce surcroît de travail, la direction de la laiterie a annoncé qu'elle allait concrétiser un projet d'embauche d'une trentaine d'intérimaires voués ensuite à devenir des CDI ou CDD sur les lignes de production mais aussi aux services qualité et accueil. La procédure a d'ailleurs été lancée depuis quelques mois car certains des postes à pourvoir demandent des qualifications spécifiques et particulières et des diplômes adéquats : bac biotransformation du lait, BTS agroalimentaire,etc...

Concernant les autres postes (opérateurs en lignes, agents de production), ils devront être détenteurs du CACES 1 et 3 et bénéficieront d'une formation à mener en collaboration avec Pole Emploi. Nestlé veut aussi recruter un responsable de laboratoire et un conducteur de ligne en production. Une fois ces incorporations opérées, le troisième employeur de l''arrondissement de Vouziers aura quasiment retrouvé ses effectifs des années 80.

Dans l'affaire, Nestlé Dolce Gusto qui transforme 85 millions de litres de lait tous les ans, a aussi augmenté ses approvisionnements en lait auprès des 200 producteurs locaux regroupés en trois coopératives et travaillant dans un rayon de 90 kilomètres autour du site.
Si le business Nescafé Dolce Gusto constitue 90% de la production de poudre de l'usine de Challerange, les 10% restants servent à fabriquer le fameux Ricoré au lait.

Pascal Remy

Réagir à cet article

Retrouvez l’actualité des sociétés citées dans cet article

Investissements, dirigeants, production, ...

avec Industrie Explorer

  • NESTLE FRANCE à CHALLERANGE (08400)

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services.
En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

En savoir plus