Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Agro

Nestlé Dieppe acquiert un nouveau torréfacteur et une nouvelle chaudière

, , , ,

Publié le

Après avoir investi 7 millions d’euros dans un cinquième torréfacteur sur son site de Rouxmesnil-Bouteille (Seine-Maritime), le groupe Nestlé investit 15 millions d’euros dans le remplacement de sa chaudière vapeur.

Nestlé Dieppe acquiert un nouveau torréfacteur et une nouvelle chaudière © DR

Le groupe Nestlé investit massivement dans son usine de Rouxmesnil-Bouteilles qui emploie 365 salariés près de Dieppe (Seine-Maritime). Cette usine fabrique des cafés solubles de marque Nescafé et du Ricoré, mélange de café soluble et chicorée. Nestlé va investir 15 millions d'euros pour remplacer la chaudière vapeur après avoir investi 7 millions d'euros pour l'achat d'un cinquième torréfacteur.

Le nouveau torréfacteur sera mis en service début 2015 "Avec ce cinquième torréfacteur, nous ne cherchons pas à augmenter la capacité globale de l’usine,  mais à disposer de plus de capacité en instantané pour certaines qualités de produits. L’objectif est aussi  de mieux répartir la charge sur nos installations, notamment en cas de panne ou de maintenance d’un autre torréfacteur", précise la directrice de l’usine, Siobhan Gaudino.

Alors que se termine le chantier du torréfacteur, un autre chantier va prendre le relais, celui du remplacement de la chaudière principale vapeur. L’actuelle chaudière mixte qui fonctionne au marc de café et au charbon va être remplacée par une chaudière au marc de café et au bois. Cette nouvelle chaudière vapeur doit être opérationnelle début 2016. "Ce type d’investissement est toujours très positif pour une usine ; pour nous ici, c’est un signe de reconnaissance de la part de Nestlé et de pérennisation de l’activité existante", souligne la directrice de l’usine.

Chaudière au marc de café : une première

L’usine Nestlé de Rouxmesnil-Bouteilles fabrique environ 20 000 tonnes de produits finis par an (Nescafé Espresso, Nescafé Special Filtre, Nescafé Sélection ; Ricoré) à partir de cafés verts acheminés depuis le port du Havre et de chicorée. La moitié de la production est expédiée en vrac pour l’export et la moitié est conditionnée sur place pour le marché français. Installée dans la région dieppoise depuis 1970, cette usine avait joué les précurseurs en 1983 avec sa chaudière "carburant" au marc de café. 

Pour abaisser le taux de poussières rejetées dans l’air à l’occasion du séchage à chaud - l’une des deux technologies de séchage du café mises en œuvre sur ce site, l’autre étant la lyophilisation -  Nestlé avait, en 2009, équipé sa tour de séchage d’un nouveau système de filtration reposant sur des "filtres à manches". Un investissement de 6,5 millions d’euros.

Claire Garnier

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle