Nestlé confiant après un deuxième trimestre meilleur que prévu

par Silke Koltrowitz
Partager
Nestlé confiant après un deuxième trimestre meilleur que prévu
Nestlé s'est montré plus optimiste que ses concurrents jeudi, en dévoilant une prévision de croissance des ventes sous-jacentes pour 2020 compris entre 2% et 3% contre "plus de 3,5%" précédemment, alors que la demande d'aliments pour animaux de compagnie et de produits de santé haut de gamme a porté les ventes au deuxième trimestre. /Photo prise le 12 février 2020/REUTERS/Denis Balibouse

ZURICH (Reuters) - Nestlé s'est montré plus optimiste que ses concurrents jeudi, en dévoilant une prévision de croissance des ventes sous-jacentes pour 2020 compris entre 2% et 3% contre "plus de 3,5%" précédemment, alors que la demande d'aliments pour animaux de compagnie et de produits de santé haut de gamme a porté les ventes au deuxième trimestre.

Les rivaux Danone et Unilever ont de leur côté annoncé une baisse de leurs ventes trimestrielles et n'ont pas fourni de prévisions pour cette année en raison des incertitudes créées par la pandémie de coronavirus.

La précédente prévision de "plus de 3,5%" n'incluait pas les effets de la crise sanitaire, a expliqué jeudi à Reuters le directeur général de Nestlé, Mark Schneider.

"Nous avons désormais une bien meilleure compréhension de la façon dont le COVID-19 affecte notre activité", a-t-il ajouté.

Les producteurs d'aliments préemballés ont mieux résisté à la crise que d'autres industries car les consommateurs se sont précipités pour acheter du café, des pâtes ou des préparations pour nourrissons pendant le confinement.

Au deuxième trimestre, la croissance organique des ventes de Nestlé, hors effet des fluctuations de change et des acquisitions, est ressortie à 1,3% contre 4,3% au trimestre précédent.

La marge opérationnelle s'est améliorée à 17,4% au premier semestre et le résultat net a dépassé les attentes, à 5,9 milliards de francs suisses (5,41 milliards d'euros).

A la Bourse de Zurich, l'action Nestlé gagnait 0,18% à la mi-journée quand le français Danone chutait de 6,63% après la publication de ses résultats semestriels.

(Silke Koltrowitz; version française Dagmarah Mackos, édité par Blandine Hénault)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

La vision d'un manager... de brigade en cuisine

La vision d'un manager... de brigade en cuisine

Dans le Podcast Inspiration, Cyril Bosviel, chef à l'institut Paul Bocuse à Lyon, répond aux questions de Christophe Bys. Il revient sur ses débuts, son parcours de chef cuisinier mais...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 10/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Détectez vos opportunités d’affaires

78 - St Germain en Laye

Entretien de linge de table dans les bâtiments communaux

DATE DE REPONSE 04/02/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS