Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Neorphys s'attaque aux douleurs aiguës

Publié le

Cinq ans. C'est le temps que se sont donné Roger Lahana et Karine Larbouret, biologistes et fondateurs de la start-up nîmoise Neorphys, pour démontrer l'efficacité d'un nouvel analgésique sans effet secondaire sur l'homme. « Nous mettons la barre très haut, mais c'est un domaine où il y a encore toute la place », assure Roger Lahana, le PDG de l'entreprise de six personnes.

A la différence de la morphine, le candidat-médicament développé ne devrait provoquer ni nausées ni ralentissement du transit intestinal. Un brevet a été déposé pour ce dérivé de la morphine à peine un an après la création de l'entreprise en 2005. Le concept et son innocuité ont déjà été validés, in vivo, sur la souris. « Nous souhaitions aller vite pour intéresser les investisseurs », explique Roger Lahana. Car, pour payer les trois chimistes médicinaux et le neurobiologiste embauchés, le capital initial des fondateurs de 100 000 euros n'aurait pas suffi. Les aides à l'innovation d'Oseo, de la région Languedoc-Roussillon et d'une plate-forme d'initiative locale, Crealia, ont été les bienvenues. Les 450 000 euros investis en 2007 par les fonds d'investissement Inserm Transfert, Soridec et CEA Innovation, aussi. Une deuxième levée de fonds est en cours. Mais il faudra encore plusieurs millions d'euros pour mener la recherche à terme. « Notre but n'est pas d'aller jusqu'à la mise sur le marché mais jusqu'à la démonstration de l'activité chez l'homme. Nous espérons aboutir en 2010-2011. » La molécule sera ensuite vendue à un grand laboratoire. Les contacts sont déjà pris...

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle