Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Agro

Néonicotinoïdes, voitures, drones... Ce qui change au 1er septembre

Simon Chodorge , , , ,

Publié le

De nouvelles normes et lois entrent en vigueur à partir du 1er septembre, en France et en Europe. Interdiction des néonicotinoïdes, des ampoules halogènes ou encore nouvelle réglementation sur le pilotage des drones... L'Usine Nouvelle fait le point sur les évolutions à ne pas manquer de la rentrée.

Néonicotinoïdes, voitures, drones... Ce qui change au 1er septembre
Dès le mois de septembre, les pesticides néonicotinoïdes seront interdits en France.

Interdiction des néonicotinoïdes, nouveau cycle d’homologation des voitures, pilotage des drones… Le samedi 1er septembre sera la date d’entrée en vigueur de plusieurs réglementations nouvelles en France et en Europe. L’Usine Nouvelle fait le point sur ce qui change en ces jours de rentrée.

 

Les néonicotinoïdes interdits

Dès le mois de septembre, les pesticides néonicotinoïdes seront interdits en France pour protéger les abeilles et au grand dam de certains agriculteurs, dont ceux de la FNSEA. Sept substances sont concernées : acétamipride, clothianidine, thiaclopride, thiaméthoxame et imidaclopride.

Jusqu’au 1er juillet 2020, des dérogations pourront néanmoins être accordées au cas par cas pour les produits à base d’acétamipride. Les néonicotinoïdes pourront également être employés pour des usages non phytosanitaires, notamment pour les médicaments vétérinaires.

La France anticipe et élargit l’interdiction prévue dans toute l’Union Européenne. En Europe, à partir du 19 décembre, l’utilisation de trois insecticides sera bannie (clothianidine, thiaméthoxame et imidaclopride). Des dérogations existeront pour les usages sous serre.

 

Nouveau cycle d’homologation des voitures

Le 1er septembre, le WLTP (pour “procédure de test harmonisée mondiale pour véhicules légers") remplace le NEDC (pour “nouveau cycle européen de conduite”). Ce nouveau cycle d’homologation va s’appliquer à tous les véhicules en vente dans les pays membres de la Commission Economique pour l’Europe des Nations Unies : les 28 pays membres de l’Union Européenne, l’Islande, Israël, le Liechtenstein, la Norvège, la Suisse et la Turquie.

En septembre 2017, le protocole a été mis en place sur tous les nouveaux modèles. Cette fois, les véhicules homologués avant septembre 2017 devront aussi être homologués selon la norme WLTP. Le travail d’adaptation demande du travail aux constructeurs automobiles.

La norme WLTP vise à être plus représentative des consommations et des émissions réelles des véhicules. Elle devrait se traduire par une augmentation des consommations et des émissions de CO2 des voitures.

 

L’interdiction des ampoules halogènes

Après les lampes à incandescence, les ampoules halogènes vont être interdites à partir du 1er septembre dans l’Union Européenne. Les distributeurs pourront finir d’écouler leurs stocks et deux modèles (R7s et G9) seront exemptés, mais la disparition des ampoules halogènes devrait favoriser la progression des diodes électroluminescentes LED.

Le LED présente plusieurs avantages par rapport à l’halogène : une consommation électrique nettement réduite, une durée de vie plus longue. Les LED sont également utilisés pour de nouvelles applications comme les systèmes d’éclairage intelligents. Selon l’Ademe, la durée de vie d’une ampoule halogène est de 2 000 heures quand une lampe LED tient 15 000 heures.

Les LED suscitent malgré tout quelques inquiétudes pour la santé et la vision. En 2010, l’Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire) a mis en garde sur les risques liés à lumière bleue dégagée par les LED.

 

Et aussi…

Au 1er septembre, les pilotes de drones de plus de 800 grammes devront effectuer une formation gratuite. Elle est accessible à partir de 14 ans. Une application de la loi drone 2016 dont nous détaillions les mesures.

Engie appliquera les tarifs réglementés du gaz. Ils devraient ainsi augmenter en moyenne de 0,9% pour les personnes qui se chauffent au gaz.

L’inscription à l’assurance maladie obligatoire devient automatique et gratuite pour les étudiants. Ils n’auront plus à s’acquitter des 217 euros de cotisation annuelle.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle