Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Néo-développement durable : Patagonia l'entreprise transparente

Publié le

Business ne rime pas qu'avec tiroir-caisse ! Avec 600 autres sociétés américaines, Patagonia fait partie du cercle des « B Corp », pour « benefit corporations ». Ce label distingue des entreprises se fixant des objectifs sociaux et environnementaux. Un statut juridique associé leur permet de ne pas être attaquées si elles poursuivent un autre but que la maximisation du profit de l'actionnaire. Installé à Ventura (Californie), le spécialiste des vêtements et matériels de sports et de montagne, en est le parfait ambassadeur. Il reverse 1% de son chiffre d'affaires annuel à des associations environnementales. Soit 47 millions de dollars (33 millions d'euros) depuis sa création. L'entreprise met un point d'honneur à utiliser exclusivement du coton biologique, du chanvre, de la laine sans chlore, du polyester et du nylon recyclés.

Patagonia, qui compte 1 640 salariés et ne possède pas d'usines de fabrication, assoit sa renommée sur sa politique de transparence. Ses 80 fournisseurs sont tenus de faire auditer leurs usines sur leurs pratiques d'embauches ou leur politique de recyclage et de tracer leurs approvisionnements. Les fournisseurs de duvet, utilisé comme alternative aux isolants synthétiques, doivent s'engager à acquérir des plumes d'oies auprès d'abattoirs, pour éviter que celles-ci ne soient prélevées sur des animaux vivants. Pour s'en assurer, Patagonia effectue régulièrement des contrôles sur le terrain.

 

Code de bonne conduite

Même politique au niveau des sous-traitants. Patagonia travaille avec 75 usines, dont 50 en Asie. Ces dernières doivent respecter le code de conduite maison. Si un fabricant déroge aux principes, en faisant travailler des enfants notamment, c'est l'exclusion. « Nous avons déjà eu à le faire, mais nous travaillons plutôt à des plans d'amélioration avec eux pour changer les choses », assure Isabelle Surini, la responsable pour l'environnement de Patagonia en Europe.

La directrice du département de la responsabilité sociale et environnementale dispose d'un droit de veto sur le choix des usines. Impossible d'avoir un problème, réputation oblige. Dans le secteur de l'outdoor, où les clients sont sensibles à la protection de la nature, ce positionnement éco-friendly est stratégique. Les champions français Quiksilver et Lafuma se sont eux aussi lancés dans des démarches d'éco-conception et d'intégration de matériaux recyclés dans leurs gammes. Mais grâce à ses actions de fonds et à un marketing ingénieux (des chaussures destinées aux végétariens et garanties sans produits animaux, par exemple), Patagonia conserve une longueur d'avance. Au point d'être sollicité par Apple, Coca-Cola et d'autres industriels afin de partager les pratiques qui lui réussissent. Patagonia a enregistré un chiffre d'affaires de 540 millions de dollars sur son exercice 2011-2012, contre 414 millions un an auparavant.

Réagir à cet article

inscrivez-vous aux webinaires

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle