NE M'APPELEZ PLUS JAMAIS LBO

« Capital transmission ». C'est le nouveau vocable à la mode dans les fonds d'investissement pour désigner les LBO (Leverage buy-out). Cette technique de rachat d'entreprise par endettement à fort effet de levier traîne en effet quelques casseroles. Elle a notamment menacé, pendant la crise, de mettre sur la paille quelques sociétés incapables de faire face à leur dette. « Ce n'est qu'un outil à notre disposition, cela ne représente pas le métier en tant que tel », plaide Hervé Schricke, le président de l'Association française des investisseurs en capital (Afic), qui bannit progressivement de ses documents les trois lettres à la réputation sulfureuse. D'autant que les LBO n'ont pas tant démérité que ça pendant la crise. Selon l'enquête Opinionway sur les difficultés des LBO, commandée par l'Afic, 19,2 % des entreprises sous LBO ne sont pas parvenues à honorer leurs clauses bancaires en 2010 (24 % en 2009). Seules 1,8 % d'entre elles n'ont pas réussi à négocier un nouvel accord avec leur banque et leurs actionnaires et 0,6 % ont dû cesser leur activité. Qui dit mieux ?

Partager

[...]

Cet article est réservé aux abonnés

ABONNEZ-VOUS

POUR LIRE LA SUITE

Et accédez à tous les contenus et services de l' édition abonné, soutenez un journalisme d'expertise !

Demain se fabrique aujourd’hui !

A travers nos dossiers, nos chroniques, enquêtes, cas pratiques, ... notre rédaction de spécialistes vous livre des partages d’expérience et témoignages, et vous guide grâce à ses décryptages et ses sélections des meilleures pratiques :

  • Innovations
  • Relocalisations / Made in France
  • Transitions écologique et énergétique
  • Transformation numérique

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS
SOUTENEZ UN JOURNALISME D'EXPERTISE ET REJOIGNEZ LA COMMUNAUTÉ DE L’USINE NOUVELLE!
visuel hors abonnement

Abonnez-vous et :

  • Recevez le magazine en version papier ou numérique
  • Accédez à tous les contenus et services du site
  • Inscrivez-vous aux newsletters de votre choix
  • Participez aux webinars animés par la rédaction
visuel hors abonnement