Naval Group recrute 200 personnes sur son site de Nantes-Indret

Le site Naval Group, spécialisé dans les systèmes de propulsion à Indret près de Nantes (Loire-Atlantique), cherche à séduire des usineurs mais aussi des techniciens et des ingénieurs de production et R&D.

Partager
Naval Group recrute 200 personnes sur son site de Nantes-Indret

Naval Group se met en quatre pour recruter sur son usine d’Indret, près de Nantes (Loire-Atlantique). Au total, plus de 200 recrutements sont prévus en 2018 sur ce site qui cherche des ouvriers, techniciens et ingénieurs, jeunes diplômés ou déjà confirmés.

Usinage de grande dimension

Une journée spécifique destinée au métier d’usineur (40 postes à pourvoir) est programmée le 16 mars sur le site. "Cette rencontre permettra aux candidats sélectionnés de mieux appréhender les activités du naval de Défense et de rencontrer les équipes RH", indique la direction. "Nous disposons de moyens industriels de pointe permettant d’usiner des pièces de très grande dimension et avec une très forte précision", témoigne Thomas Devie, usineur au sein de Naval Group depuis 2016, comptant plus de vingt ans d’expérience a son actif dans le fraisage et l’alésage. "Nous travaillons en étroite collaboration avec le bureau d’études, le service contrôle/métrologie, la supply chain…" mentionne cet opérateur qui fait valoir des valeurs de transmission des savoir-faire et de polyvalence.

Investissements

Le site Naval Group de Nantes-Indret, fort de 1 200 salariés, est chargé de concevoir, réaliser, intégrer et tester les systèmes de propulsion des sous-marins et navires de surface "avec des contraintes de puissance, d’autonomie et de discrétion acoustique". Jean-Luc France, son directeur évoque "un plan de charge atteignant 1,7 million d’heures par an" et "30 millions d’euros engagés sur le site pour renouveler notre parc machines". Quant au centre de recherche technologique du Technocampus Océan, également en périphérie nantaise, il regroupe 200 salariés travaillant notamment sur les thématiques des matériaux ou d’hydrodynamique dans les domaines de la conception de navires et des énergies marines renouvelables. Là aussi, des postes sont à pourvoir sur des fonctions de R&D, "pour préparer les systèmes navals du futur".

Emmanuel Guimard

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L’actu de vos régions

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

Safran

Ingenieur-e Mécanique

Safran - 23/11/2022 - CDI - Poitiers

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

67 - Seltz

Construction d'un bâtiment d'accueil au camping Salmengrund Seltz

DATE DE REPONSE 09/01/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS