Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Aéro

Naval Group met à flot une sixième frégate Fremm

Sybille Aoudjhane , , ,

Publié le

Six Fremm ont été commandés par l'Organisation conjointe de coopération en matière d’armement (OCCAR) pour 2019. Naval Group vient de mettre à flot le dernier  Normandie,  et tient le calendrier. 

Naval Group met à flot une sixième frégate Fremm
Mise à flot de la frégate FREMM Normandie à Lorient en Bretagne.
© Naval Group

C’est la sixième et dernière frégate multi-missions (Fremm) réalisée dans ce cadre. Le Naval group a réussi à terminer dans les temps le programme serré imposé par la loi de programmation militaire 2014-2019 et fournir les six Fremm commandées. Sur une musique magistrale le Normandie a été mis à l’eau à Lorient, jeudi 1er février 2018, "12 mois après le début d’assemblage de sa coque", indique le groupe dans un communiqué.

 

 

Naval Group dit suivre un programme soutenu face à la commande de six Fremm par l’Organisation conjointe de coopération en matière d’armement (Occar) pour la Direction générale de l’armement pour la Marine nationale, avant fin 2019. "Cette mise à flot était un réel défi calendaire pour respecter notre engagement de livraison des six Fremm anti sous-marines pour 2019 à la Marine nationale", précise Nicolas Gaspard, directeur du programme Fremm. Le bateau militaire de 142 mètres de long et 20 mètres de large, réalisera ses premiers essais à l’automne avant d’être livré à la Marine à l’été 2019.

Deux autres à construire pour 2022

Six Fremm ont déjà été livrées entre 2012 et 2017 : l’Aquitaine en 2012, la Provence en 2015, le Languedoc en 2016 et enfin l’Auvergne en avril 2017. À l’international, le Maroc a réceptionné le Mohammed VI en 2014 et l’Égypte la Tahya Misr en 2015.

Le groupe avait déjà construit deux Fremm avant le programme et va réaliser deux autres frégates pour 2022 : Alsace et Lorraine. Ces dernières seront dotées de capacités de défense aérienne renforcées.

Selon la Direction générale de l’armement, les Fremm "constituent l’ossature principale de la force navale dans les différents domaines de lutte à la mer". Elles contiennent à bord des missiles mer-mer, des moyens d’autodéfense contre les sous-marins (torpilles MU 90) et anti-aériens (missiles Aster 15). La version anti-sous-marine contient une capacité de frappe dans la profondeur et la version défense aérienne renforcée possède des missiles Aster 15 et 30.

Réagir à cet article

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle