Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Aéro

Naval Group et ECA Robotics gagnent un contrat de 2 milliards d'euros pour les marines belge et néerlandaise

Simon Chodorge , , , ,

Publié le

Bonne nouvelle Naval Group et ECA Robotics ont remporté le 15 mars un contrat de plus de 2 milliards d'euros pour la construction de 12 navires de déminage. Les bâtiments sont destinés aux marines belge et néerlandaise et seront livrés à partir de 2023.

Naval Group et ECA Robotics gagnent un contrat de 2 milliards d'euros pour les marines belge et néerlandaise
Naval Group et ECA Robotics ont remporté le 15 mars un contrat de plus de 2 milliards d'euros pour la construction de 12 navires de déminage.
© Belgium Naval & Robotics

Samedi 15 mars, le ministère de la Défense belge a annoncé l’attribution d’un contrat de plus de 2 milliards d’euros à un consortium formé par les entreprises françaises Naval Group et ECA Robotics. Les deux sociétés assureront la construction et la maintenance de 12 navires de déminage. “Ces bâtiments destinés aux marines belge et néerlandaise seront équipés de drones à déploiement modulaire”, précise le ministère belge dans un communiqué. Le contrat porte sur une durée de 10 ans.

Les navires actuels de lutte contre les mines de la marine belge ont plus de 30 ans. Ils doivent arriver en fin de vie en 2023. Les 12 nouveaux bâtiments seront répartis à égalité entre la Belgique et les Pays-Bas. Un premier navire sera livré à la marine belge fin 2023. La marine néerlandaise aura son premier bateau en 2025.

Une nouvelle méthode de travail grâce aux drones navals

“La future capacité utilisera des systèmes non habités en surface, au-dessus du niveau de l’eau et sous l’eau afin de détecter puis neutraliser des mines”, explique le ministère belge de la Défense. “Grâce à cette nouvelle méthode de travail, le vaisseau-mère et son personnel pourront rester hors du champ de mines car seuls les drones y seront actifs”, ajoute-t-il. ECA Robotics est une filiale du groupe français Gorgé, une ETI spécialisée dans la robotique et les drones navals.

Selon le ministère néerlandais de la Défense, les bâtiments de déminage sont déployés chaque semaine en mer du Nord. Ils interviennent notamment pour des mines et des bombes aériennes datant des deux guerres mondiales et situées dans les fonds marins. Ces mines “peuvent aisément empêcher l'accès aux ports et aux voies navigables. Un incident survenu sur l’Escaut ou dans la mer du Nord peut représenter une perte économique quotidienne de 50 millions d’euros”, révèle le gouvernement belge.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle