Naval Group dit que l'Australie n'a pas souhaité poursuivre le programme de sous-marins, selon BFM

PARIS (Reuters) - Le groupe français Naval Group a fait part mercredi de sa "grande déception" après l'annonce d'un nouveau partenariat de sécurité et de défense entre les Etats-Unis, le Royaume-Uni et l'Australie, rapporte jeudi BFM.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Naval Group dit que l'Australie n'a pas souhaité poursuivre le programme de sous-marins, selon BFM
Le groupe français Naval Group a fait part mercredi de sa "grande déception" après l'annonce d'un nouveau partenariat de sécurité et de défense entre les Etats-Unis, le Royaume-Uni et l'Australie, rapporte jeudi BFM. /Photo d'archives/REUTERS/Stephane Mahe

Dans le cadre de ce partenariat, Washington et Londres vont aider l'Australie à se doter de sous-marins à propulsion nucléaire.

"Le Commonwealth d'Australie n'a pas souhaité engager la phase suivante du programme, ce qui est une grande déception pour Naval Group qui proposait à l'Australie un sous-marin conventionnel de supériorité régionale avec des performances exceptionnelles", a déclaré le groupe dans un communiqué.

L'Australie devait auparavant acheter 12 sous-marins conçus par Naval Group, une commande estimée à 56 milliards d'euros sur 50 ans, surnommée le "contrat du siècle" lors de sa signature en 2019.

(Reportage Camille Raynaud)

0 Commentaire

Naval Group dit que l'Australie n'a pas souhaité poursuivre le programme de sous-marins, selon BFM

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

  • Recherche le contact d'un décideur ou d'une entreprise industrielle

    NAVAL GROUP
ARTICLES LES PLUS LUS