Naval Group a encore amélioré sa marge opérationnelle en 2018

Naval Group a présenté le 21 février ses résultats pour l'année 2018. Pour la quatrième année de suite, la rentabilité opérationnelle du groupe français s'améliore.

Partager
Naval Group a encore amélioré sa marge opérationnelle en 2018
Naval Group a présenté le 21 février ses résultats pour l'année 2018. REUTERS / Stéphane Mahé

Naval Group a annoncé jeudi 21 février que sa rentabilité opérationnelle s'était améliorée pour la quatrième année de suite en 2018, une évolution que le constructeur naval militaire français met notamment sur le compte de la bonne exécution des différents programmes dans lesquels il est engagé.

Pour 2019, le groupe détenu à plus de 62% par l'État français et à 35% par Thales se contente de dire dans un communiqué qu'il "poursuivra son action d'amélioration continue de la compétitivité de ses offres et des programmes en cours", ajoutant que ceci lui permettra "de maintenir sur le long terme des niveaux élevés de rentabilité opérationnelle".

Recul des prises de commandes après un niveau particulièrement élevé en 2017

Naval Group a dégagé un résultat opérationnel (avant amortissement des écarts d'évaluation, Ebita) de 265,9 millions d'euros au titre de 2018, soit une hausse de 171% par rapport à 2017, dont les données financières ont été retraitées pour tenir compte de l'application, à compter du 1er janvier 2018, de la norme IFRS 15.

La marge opérationnelle est ressortie à 7,4% contre 3,1% (chiffre retraité) en 2017. Et le chiffre d'affaires consolidé a augmenté de 13%, à 3,608 milliards d'euros, par rapport au total retraité de 2017.

Les prises de commandes ont reculé de 8,4% en 2018, à 3,686 milliards d'euros, conduisant à un carnet de commandes de 13,83 milliards.

"Il est rappelé que 2017 avait bénéficié d'un niveau particulièrement élevé de prise de commandes", note Naval Group, qui a annoncé plus tôt dans le mois de février un contrat avec l'Australie portant sur la fourniture de douze sous-marins d'attaque Barracuda et la signature avec l'Arabie saoudite d'un protocole d'accord afin de créer une coentreprise dédiée à la production et au développement de systèmes navals.

Fin janvier, les chantiers navals de Saint-Nazaire (Loire-Atlantique) et Naval Group ont signé une commande de quatre pétroliers-ravitailleurs avec la Marine nationale.

"Consolider sur le long terme ces niveaux de rentabilité opérationnelle"

L'ex-DCNS affiche pour les années 2017 et 2018 un ratio "book-to-bill" (prises de commandes sur chiffre d'affaires) de 1,13.

"Nous avons dépassé depuis 2015, nos objectifs de croissance et de rentabilité opérationnelle [...]. Nous devons maintenant consolider sur le long terme ces niveaux de rentabilité opérationnelle. Sur ce plan, la signature [du contrat en Australie] est particulièrement importante", déclare Frank Le Rebeller, directeur général Finance, Juridique et Achats, cité dans le communiqué.

Fin octobre 2018, Naval Group et l'italien Fincantieri se sont mis d'accord sur une alliance industrielle et commerciale dans le secteur de la marine militaire.

Avec Reuters (Benoit Van Overstraeten, édité par Jean-Michel Bélot)

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Chargé(e) de Certification Clients Agroalimentaires (F-X-H)

BUREAU VERITAS - 10/11/2022 - CDD - Cesson Sévigné

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

56 - BRECH

Résidence Opale, construction de 25 logements à Brech..

DATE DE REPONSE 10/01/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS