Nautisme : Jeanneau vise le haut de gamme

Partager

Absent du marché du haut de gamme en bateaux à moteur depuis l'échec du Prestige 41 dans les années 1980-1990, Jeanneau, filiale du français Bénéteau, leader mondial du voilier habitable, vient de présenter aujourd'hui, dans le cadre du Salon nautique de Marseille, une nouvelle unité de 46 pieds.

Le constructeur espère vendre annuellement une cinquantaine de Prestige 46, dont le prix devrait avoisiner les 380 000 euros. La plus grosse vedette à moteur au catalogue Jeanneau fait 36 pieds. Le constructeur français poursuit la même logique en voile avec le lancement simultané du Sun Odyssey 54 DS (325 000 à 331 000 euros), le plus grand voilier Jeanneau à ce jour. Ces deux unités sortent après plus de deux ans d'études et de mise au point.

Jeanneau a multiplié par trois son chiffre d'affaires en cinq ans (177 millions d'euros en 2001) et vient d'investir 20 millions d'euros en deux ans dans son outil de production pour augmenter ses capacités de 50 %. Avec 1 350 salariés, le constructeur vend 2 000 voiliers, 2 700 bateaux à moteurs et 3 000 dundees par an. Il espère vendre en 2003 une cinquantaine de Prestige 46 et 70 à 80 Sun Odyssey 54 DS.

Gérard TUR

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS