Naturex tourne la page Dikansky

Le groupe avignonnais spécialisé dans les ingrédients voit l’arrivée de nouveaux actionnaires pour remplacer la famille fondatrice et publie des résultats 2012 en forte hausse.

Partager
Naturex tourne la page Dikansky

Une page s’est tournée fin février pour le groupe Naturex. Le spécialiste des ingrédients alimentaires et cosmétiques d'origine végétale, fondé par Jacques Dikansky, décédé prématurément en septembre dernier, s’est doté de nouveaux actionnaires. Ne souhaitant pas conserver les rênes de l’entreprise, la famille Dikansky a préféré revendre toutes ses parts à l’influente famille belge Lippens, propriétaire de la société financière Finasucre. Désormais, cette dernière détient presque 100 % de la holding historique SGD, qui possède 21 % du capital et des 27,5 % des droits de vote. Le reste est détenu par le fonds Caravelle (15,35 %) et par le public.

Malgré ces changements, l’entreprise avignonnaise qui possède quinze sites industriels dans le monde, dont deux en France, poursuit sa dynamique de croissance. « Naturex a vu son activité multiplier par dix en dix ans », a rappelé le 28 mars Thierry Lambert, le nouveau PDG du groupe, lors de la présentation des résultats annuels. En 2012, le chiffre d'affaires du groupe, a progressé de 18,2% (+11,9% à changes constants) à 299,8 millions d'euros, tandis que le résultat opérationnel ressort à 35,9 millions d'euros, en hausse de 19,3%. Le bénéfice net a bondi de 47 %, à 22,9 millions d'euros. "2012 a été une jolie année de croissance sur nos marchés, marquée par une série d’acquisitions : Burgundy (France et Espagne), Pektowin (Pologne), Valentine (Inde) et DBS (Etats-Unis). Les acquisitions ont contribué pour 7% à la croissance du chiffre d'affaires", a-t-il ajouté.

Phase de consolidation

Pour 2013, Naturex entend porter ses efforts sur la consolidation du groupe pour absorber ces acquisitions. "Nous ne sommes pas une fédération de PME. Nous avons besoin de les intégrer et améliorer notre organisation, en renforçant notre efficience commerciale", a détaillé Thierry Lambert. Pour autant, le groupe n’entend pas rompre avec sa dynamique de croissance externe. "Il reste de nombreuses opportunités dans les pays émergents. Mais nous n’avons plus d’impératifs de grossir vite. Nous préférons des acquisitions plus ciblées à haute valeur ajoutée, et poursuivre nos efforts en recherche et développement pour trouver de nouveaux principes actifs", a-t-il ajouté.

Adrien Cahuzac

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER Agroalimentaire

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

ORANO

Dessinateur-Projeteur F/H

ORANO - 22/01/2023 - CDI - Montigny-le-Bretonneux

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

72 - Le Mans

Maîtrise d'oeuvre pour la rénovation des bâtiments A et F au 185 rue Henri Champion

DATE DE REPONSE 28/02/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS