Natixis veut participer aux consolidations dans l'AM

PARIS (Reuters) - Natixis entend prendre part aux mouvements de consolidation attendus dans la gestion d'actifs (AM, assets management), a déclaré lundi à Reuters le président du directoire du groupe Banques populaires Caisses d'épargne (BPCE) François Pérol.

Partager

Natixis et sa maison mère BPCE ont annoncé dimanche une réorganisation de leur liens capitalistiques qui passera par le rachat, pour 12,1 milliards d'euros en numéraire, des certificats coopératifs d'investissement que Natixis détient dans les Caisses d'épargne et les Banques populaires.

"Notre conviction, c'est que les modèles bancaires n'ont pas fini leur transformation (...) Dans la gestion d'actifs, il y aura des consolidations, et on souhaite y participer", a dit François Pérol au cours d'une interview.

Natixis, la structure cotée de BPCE, gère actuellement près de 600 milliards d'euros pour le compte de ses clients.

Son directeur général Laurent Mignon a précisé que ses équipes s'intéresseraient à des entreprises qui permettraient au groupe d'étendre ses capacités de distribution ou de se renforcer sur de nouvelles expertises.

Les deux dirigeants ont toutefois indiqué que Natixis n'était pas en discussions actuellement et que l'entreprise serait "opportuniste".

François Pérol a également estimé que le niveau de rentabilité de BPCE n'était pas satisfaisant.

Il n'a pas souhaité communiquer d'objectif précis mais a souligné que le secteur bancaire régulé "tournera probablement avec des niveaux des ROE (return on equity) de 8% à 12% dans les années à venir".

Au titre de 2012, le ROE de BPCE hors éléments exceptionnels s'est établi à 9%, en baisse de deux points.

De son côté, Laurent Mignon a fait valoir que Natixis visait à terme un ROE autour de 12% dans ses grands métiers.

Matthias Blamont, édité par Dominique Rodriguez

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS