Tout le dossier Tout le dossier

Nationalisation de Florange : les précédents français

La proposition du ministre du Redressement productif Arnaud Montebourg de nationaliser, même temporairement, le site sidérurgique ArcelorMittal de Florange, en Moselle, a fait mouche. A gauche comme à droite, on salue l'initiative. Nationalisation économique... ou politique ? Rares ont été les occasions d'observer un tel consensus dans les hautes sphères de l'Etat, tous bords politique confondus. Retour sur les nationalisations qui ont marqué l'histoire de l'industrie française.

Partager
Nationalisation de Florange : les précédents français

Nationaliser. Un mot égaré dans l'écume de la "vague rose" de nationalisations de 1982. Un mot presque tombé aux oubliettes, chassé du vocabulaire gouvernemental quand le Premier ministre - socialiste - Lionel Jospin a osé la privatisation et ouvert les vannes des capitaux des fleurons hexagonaux comme Air France, France Télécom, Thomson (Technicolor) ou Aérospatiale (EADS) entre 1997 et 2002.

Nationaliser, ce mot dès lors réservé à la sémantique d’extrême-gauche, refait surface. Dans la bouche d’Arnaud Montebourg, ministre du Redressement productif, il résonne comme une bouée de sauvetage à une industrie maltraitée. La raffinerie Petroplus de Petit-Couronne est dans le viseur, mais ce sont les hauts-fourneaux ArcelorMittal de Florange que le ministre de l’industrie souhaite remettre dans l’escarcelle déjà trouée de l’Etat.

La majorité gouvernementale, hésitante de prime abord, suit d’une seule voix le héraut de l’industrie. Evidemment. Les élus mosellans dont les territoires sont concernés par la fermeture du site sidérurgique, tous bords confondus, soutiennent l’initiative. Indubitablement. Et même des hauts responsables politiques de droite, comme Henri Guaino, ou des centristes comme Jean-Louis Borloo ou François Bayrou, ne nient pas la bonne intelligence de la proposition de Bercy. Jusqu'au consensus national ?

Retour sur quelques nationalisations emblématiques :

1907, c'est l'année de la première nationalisation à caractère économique en France. L'État prend le contrôle de la Compagnie ferroviaire de l'Ouest, en difficulté financière. En 1919, l'État nationalise les mines de potasse d'Alsace.

Les houillères et Charbonnages de France
L'ordonnance du 12 octobre 1945 signée par le général de Gaulle institue un régime provisoire pour les Houillères nationales du Nord et du Pas-de-Calais. Un établissement public central, Charbonnages de France, est institué par la loi du 17 mai 1946, ainsi que des établissement publics régionaux pour produire, exploiter et vendre le charbon français.

La SNCF
La société nationale des chemins de fer français est créée le 31 août 1937 par nationalisation des grands réseaux privés (Compagnie du Nord, Paris-Lyon-Méditerranée, Paris-Orléans-Midi, Compagnie de l'Est) et publics (Réseau Ouest-État, Réseau Alsace-Lorraine). Le 1er janvier 1983, la SNCF se transforme en établissement public à caractère industriel et commercial (EPIC), dont le capital appartient toujours entièrement à l'État.

Renault
A la Libération, le général de Gaulle nationalise le 15 janvier 1945 par ordonnance le constructeur automobile, accusé de collaboration avec le régime allemand nazi. La marque au losange devient la Régie Nationale des Usines Renault.

EDF-GDF
La loi de nationalisation de l'électricité et du gaz du 8 avril 1946 instaure la création des établissements publics industriels et commerciaux Électricité de France et Gaz de France. GDF est formée par le transfert des actifs de la quasi-totalité des sociétés privées exerçant une activité de production, transport ou distribution de gaz combustible sur le territoire national.

Air France
La compagnie aérienne est née en octobre 1933 de la fusion des quatre compagnies principales du transport aérien français : Air Orient, Air Union, la C.I.D.N.A. et la S.G.T.A. Farman. Air France est nationalisée le 26 juin 1945. Une mise sous tutelle qui ne sera que partiellement levée le 10 février 1999.

Vague de nationalisations de 1982
Sous l'impulsion du Président de la République François Mitterrand, la loi de nationalisation du 11 février 1982 touche de nombreux secteurs de l'industrie : la Compagnie Générale d'Électricité (qui deviendra Alcatel), Saint-Gobain-Pont-à-Mousson, Rhône-Poulenc, Pechiney-Ugine-Kuhlmann, Sacilor, Usinor, ou encore Thomson (aujourd'hui Technicolor). En 1983, un salarié français sur quatre travaille dans le secteur public.

En parallèle, l'Etat mène une vague de prises de participation assurant le contrôle de Matra, Avions Dassault, l'entreprise de télécoms ITT-France, le spécialiste de l'informatique professionnelle CII-Honeywell-Bull, ou encore le laboratoire pharmaceutique Roussel-Uclaf.

SUR LE MÊME SUJET

PARCOURIR LE DOSSIER

Métallurgie - Sidérurgie

"Sur Ulcos, les équipes étaient démobilisées depuis un an et demi" affirme le maire de Florange

Emploi

Florange : la CFE-CGC propose une aciérie électrique

Métallurgie - Sidérurgie

"Je n'ai aucun doute sur les accords signés avec ArcelorMittal"

Dirigeants

Lakshmi Mittal ne croyait pas à la nationalisation de Florange

Métallurgie - Sidérurgie

François Hollande tente de rassurer sur Florange

Editorial

L'avenir de l'industrie ne se joue pas à Florange

Métallurgie - Sidérurgie

Pour le commissaire européen à l'industrie, Ulcos n'est pas mort à Florange

Métallurgie - Sidérurgie

Ulcos, le dernier enfumage d’ArcelorMittal à Florange

Social

Florange : les syndicats amers après les explications du gouvernement

Social

Florange : le texte de l'accord entre ArcelorMittal et l'Etat enfin dévoilé

Social

A Matignon, les syndicats de Florange vont chercher des garanties

Métallurgie - Sidérurgie

Ayrault rassure sur l'activité des sites d'ArcelorMittal en France

Quotidien des Usines

Plus de gaz dans les hauts fourneaux de Florange en mars 2013 ?

Éco - social

Un accord sur Florange décrié, Arnaud Montebourg fragilisé : un week-end d’industrie

Quotidien des Usines

ArcelorMittal Florange : les salariés comptent les mensonges et affrontent la vérité

Editorial

Après Florange : Arnaud Montebourg doit changer de stratégie

Editorial

ArcelorMittal éteint les illusions de Florange

Éco - social

Florange : Montebourg désavoué mais le revolver de la nationalisation est toujours sur la table

Éco - social

Florange : les détails de l’accord avec ArcelorMittal

Sidérurgie

Pour ArcelorMittal, l'avenir de Florange est l'acier à haute valeur ajoutée

Editorial

L'avenir de l'acier européen sera-t-il chinois ?

Sidérurgie

ArcelorMittal va investir 180 millions d'euros dans Florange

Editorial

Nationalisation vs digitalisation : de quoi est fait l’avenir de notre industrie ?

Social

La reprise de Florange est un "non-sens industriel"

Sidérurgie

ArcelorMittal, l'acier trompé

Éco - social

ArcelorMittal : pourquoi Florange enflamme les esprits

Éco - social

ArcelorMittal : comment nationaliser Florange

Éco - social

Le sauvetage d’Alstom, un modèle pour la nationalisation d’Arcelor ?

Quotidien des Usines

Les syndicats d'ArcelorMittal appellent à "cesser de jouer avec les salariés"

Métallurgie - Sidérurgie

Florange: la piste de la nationalisation refait surface

Quotidien des Usines

Le gouvernement presse ArcelorMittal de céder l'ensemble du site

Quotidien des Usines

ArcelorMittal ferme ses hauts-fourneaux de Florange

Métallurgie - Sidérurgie

Il n’y a pas qu’à Florange que les hauts-fourneaux ferment

Métallurgie - Sidérurgie

Florange : le retour de Severstal sur les terres d'Arcelor

Quotidien des Usines

ArcelorMittal : quelles pistes pour sauver Florange ?

Editorial

ArcelorMittal, la nationalisation de Florange et la compétitivité

Tout le dossier

Sujets associés

NEWSLETTER Economie Social et management

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Recherche le contact d'un décideur ou d'une entreprise industrielle

ELECTRICITE DE FRANCE

LIBERATION

AVRIL

+ 77 000 Décideurs

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Spécialiste Equipements Sous Pression Nucléaires en Service (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 22/11/2022 - CDI - Valence

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

62 - Boulogne-sur-Mer

Démolition de bâtiments et de hangars à Capécure - Port de Commerce

DATE DE REPONSE 26/12/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS