Nateosanté relocalise en France la production de son purificateur d’air

Après s’être contenté de commercialisé des purificateurs d’air réalisés en Chine, Nateosanté a choisi de joué la carte du haut de gamme en développant et en fabriquant en France un appareil intelligent destiné aux professionnels.

Partager
Nateosanté relocalise en France la production de son purificateur d’air
EOLIS Air Manager, le purificateur d'air médical de Natéosanté

Eolis, le produit phare de Nateosanté, se présente comme le nec plus ultra des purificateurs d’air. Commercialisé en septembre 2016 à partir de 2000 euros, il équipe les lieux professionnels exposés à l’utilisation de produits chimiques comme les cliniques, les hôpitaux, les salons de coiffure ou les cabinets vétérinaires. "Il répond à des exigences de qualité que seules une conception et une fabrication en France peuvent satisfaire", estime son président-fondateur Thierry Ricci.

Appel au réseau We Network

Cette start-up de 15 personnes, fondée en 2009 près de Nantes, a pourtant démarré par la vente de purificateurs d’air grand public réalisés en Chine. « Nous nous contentions de les adapter aux normes européennes, rappelle Thierry Ricci. Mais à cause de problèmes de qualité, nous étions obligés d’intervenir sur 80% des machines pour les remettre en état de fonctionnement. Nous avons choisi de jouer la carte de la qualité pour répondre aux besoins d’une clientèle exigeante dans le domaine professionnel. Mais nous ne nous sentions pas le faire avec une production en Chine, à cause des barrières de culture, de la langue, de la distance. »

Nateosanté est passé par le réseau « We Network » à Angers qui l’a mis en contact avec Cap’tronic, l’organisme public qui accompagne PME et start-up dans l’innovation par l’électronique. C'est cette structure qui l'a ensuite aidé à trouver les partenaires locaux nécessaires à son projet : Central Design pour le design, le bureau d’études Evea pour la conception, La Française des Plastique pour l’injection des pièces plastiques, et le sous-traitant électronique Eolane pour le développement et la production de l’électronique.

Travail en local pour résourdre les problèmes

Le projet a demandé deux ans et demi de développement. « Qu’est-ce que c’est agréable de travailler en local et de réunir tous les partenaires pour résoudre les problèmes, note Thierry Ricci. Impossible de faire cela en Chine. La réactivité est un facteur important pour une start-up. Nous n’aurions jamais réussi autrement un projet aussi complexe. »

L’électronique a été conçue pour s’adapter aux évolutions technologiques dans les 5 ans à venir sans modification de la carte électronique. Dans son usine de Cambrée, Eolane va au-delà de la production de l’électronique en s’occupant aussi de l’intégration du produit et même de son emballage avant livraison. Commercialisé en septembre 2016, Eolis devrait s’écouler à 1000 pièces en 2017. Mais Thierry Ricci envisage de le décliner pour d’autres applications comme les ateliers ou les voitures. Une façon de tirer profit de l’investissement déjà réalisé en développement et industrialisation.

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe. 

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

WESER

Technicien Qualité (H/F)

WESER - 29/08/2022 - CDI - TOURS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS