Nao à Tokyo

Publié le

Le robot humanoïde Nao - 58 cm, 4,3 kg et 25 degrés de liberté - conçu par le français Aldebaran Robotics, entre à l'université de Tokyo, qui en a commandé une trentaine d'exemplaires. Objectif : développer des robots de services, notamment pour accompagner les personnes âgées. Ces humanoïdes, qui voient, entendent et parlent, ont fait leurs preuves : après un match de football à la Robocup de Singapour en juin dernier, ils exécutent, à l'exposition universelle de Shanghai, une chorégraphie impeccable sur le Boléro de Ravel.

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte