Naissance d’une nouvelle école d’ingénieurs : un sixième Insa

Une nouvelle école d’ingénieurs est née : l’Insa Centre Val de Loire, fusion de l’Ensi Bourges et de l’Eni Val de Loire, accueillera ses premiers étudiants en septembre 2014.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Naissance d’une nouvelle école d’ingénieurs : un sixième Insa

Le groupe Insa s’agrandit, et accueille un nouveau-né : l’Insa Centre Val de Loire. Après l’historique Institut national des sciences appliquées (Insa) de Lyon, ouvert en 1957, puis ceux de Toulouse, Rennes, Rouen et enfin Strasbourg, en 2003, c’est sur deux campus, à Bourges et Blois, dans une région non couverte par le réseau, que s’installera le sixième établissement.

Il est le fruit de la fusion de deux écoles de taille modeste, l’Ensi Bourges (Ensib) et l’Eni Val de Loire (ENIVL), qui sera effective le 1er janvier 2014. "Ces deux écoles souhaitaient à la fois fusionner, pour atteindre une taille leur permettant de se développer, et rejoindre le réseau national des INSA, reconnu, et aux fortes attaches régionales", explique l’administrateur provisoire de la nouvelle école, Jean-Marie Castelain.

Premiers recrutements prévus pour 250 places à la rentrée en septembre 2014, par le concours du réseau Insa – les deux anciens concours disparaissent. La formation se déroulera sur cinq ans, comme dans tous les Insa. L’Enib recrutait à bac+2, "il va falloir revoir l’ingénierie de la formation, mais ce n’est pas insurmontable", précise Jean-Marie Castelain.

Montée en gamme

"Monter en gamme était une des finalités de la fusion et de l’arrivée dans le réseau Insa, qui a ses exigences", poursuit le responsable. Projet de trois nouveaux diplômes d’ingénieurs d’ici trois ans, en plus des quatre existants ; renforcement de la recherche, avec l’arrivée de trois enseignants-chercheurs dès maintenant, une vingtaine à terme, espère l’école ; à l’international, les 15 doubles diplômes des deux écoles arrivent dans le "pot commun" des Insa, et le groupe Insa ouvre ses partenariats à l’étranger aux élèves de l’établissement du Centre. Enfin, comme tous les Insa, celui du Val de Loire devra faire une large place aux sports et accueillir des étudiants sur des campus situés à proximité des sites de formation. Les collectivités locales ont mis la main au pot pour participer aux aménagements.

Premiers diplômés en juillet 2014 : les étudiants qui ont débuté leur formation à l’Ensib ou à l’ENIVL pourront choisir d’être diplômés ou de leur école d’origine ou de l’Insa Centre Val de Loire.

Cécile Maillard

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS