My Money Group (Cerberus) va reprendre à HSBC sa banque de détail en France

par Lawrence White et Gwénaëlle Barzic
My Money Group (Cerberus) va reprendre à HSBC sa banque de détail en France
My Money Group, détenu par le fonds américain Cerberus, a annoncé vendredi la signature d'un protocole d'accord en vue de la reprise des activités de banque de détail de HSBC en France. /Photo prise le 11 mai 2021/REUTERS/Gonzalo Fuentes/File Photo

PARIS (Reuters) - My Money Group, détenu par le fonds américain Cerberus, a annoncé vendredi la signature d'un protocole d'accord en vue de la reprise des activités de banque de détail de HSBC en France, ce qui devrait se traduire par une perte de 2,3 milliards de dollars (1,9 milliard d'euros) pour la banque britannique.

My Money group va mettre la main sur 244 points de vente physiques, employant 3.900 salariés, avec pour objectif de faire renaître la marque CCF (ex-Crédit Commercial de France).

"Le nouveau CCF serait une banque française indépendante et de taille humaine, dotée d’un large portefeuille de produits haut de gamme", explique le groupe bancaire français dans un communiqué.

My Money Group s'engage à "maintenir une structure bilancielle très solide, un profil de liquidité robuste, et renouvelle son engagement envers une gestion prudente des risques, ainsi qu’une notation de crédit en catégorie "investment grade".

Le périmètre concerné par cette opération ne comprend pas les activités d'assurance et de gestion d'actifs de HSBC, précise le communiqué.

"HSBC Assurances Vie, HSBC Global Asset Management et HSBC REIM2 poursuivraient ainsi leurs activités existantes et concluraient un accord de distribution avec My Money Group afin de commercialiser leurs produits d’assurance et de gestion

d'actifs (représentant un total d’environ 25 milliards d'actifs sous gestion)", souligne My Money Group.

HSBC SE TOURNE UN PEU PLUS VERS L'ASIE

HSBC a entrepris une revue stratégique de sa filiale en difficulté en septembre dernier avec une vente lancée en décembre.

L'activité a enregistré une perte avant impôts de 288 millions d'euros pour l'exercice clos le 31 décembre 2020, a indiqué HSBC.

La cession de sa banque de détail en France se fera au prix de 1 euro symbolique, a indiqué la banque britannique, ajoutant que l'entreprise aurait une valeur d'actif net de 2 milliards de dollars à la finalisation de l'opération, la banque britannique s'engageant à combler tout déficit de cette évaluation en cas de baisse.

Avec cette opération, le groupe franchit une nouvelle étape importante dans son désengagement des marchés où la concurrence se revèle plus rude.

HSBC avait annoncé fin mai son retrait du marché de la banque de détail aux États-Unis dans le cadre de la stratégie du PDG Noel Quinn de sortir des activités non rentables et de se concentrer sur la gestion de fortune en Asie.

OBJECTIF: RETOUR À LA RENTABILITÉ

My Money Group a indiqué qu'il investirait 200 millions d'euros dans la refonte de l'architecture informatique et l'optimisation des processus internes des activités reprises à HSBC.

Des sources ont indiqué jeudi à Reuters que HSBC devrait injecter environ un milliard d'euros dans ses activités de banque de détail en France dans le cadre de son accord avec My Money Group.

"Notre objectif est que trois ans après la prise en main de la banque, la banque retrouve la rentabilité", a expliqué vendredi le PDG de My Money Group, Eric Shehadeh, lors d'une conférence téléphonique avec des journalistes.

"Il n'y aura pas de plan de restructuration, s'il y en a un, avant 2024-2025", a-t-il ajouté.

La finalisation de la transaction est attendue pour 2023.

Eric Shehadeh a déclaré que My Money était un "employeur responsable" et que toute suppression de postes n'interviendrait pas avant 2024 ou 2025.

Le fonds Cerberus est déjà très présent dans le secteur bancaire européen, mis en difficulté par la faiblesse des taux d'intérêt et une concurrence accrue.

Il détient notamment des participations dans Deutsche Bank et Commerzbank.

(Hayat Gazzane, Blandine Hénault et Laetitia Volga pour la version française, édité par Sophie Louet)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe. 

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

TOLIER FORMEUR P3 H/F

- 21/09/2022 - CDI - PONTOISE

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

94 - Orly

Mission d'assistance à maîtrise d'ouvrage pour la passation et le suivi de certains marchés

DATE DE REPONSE 10/07/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS