Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

MVG passe les ondes au crible

Laurent Rousselle , ,

Publié le

MVG passe les ondes au crible
Facile d’utilisation, le MiniLAB 6 GHz OTA permet un test rapide des objets communicants.
© cRéDIT PHOTO

La production d’objets connectés poursuit sa croissance. L’édition 2018 du Consumer electronic show vient de le rappeler. Tous les secteurs sont concernés. Transport, santé, urbanisme, énergie, bien-être… Les opportunités d’interagir avec notre environnement se multiplient. Selon le cabinet Gartner, il devrait y avoir plus de 20 milliards d’objets connectés dans le monde en 2020. Et ce chiffre n’est rien comparé à ce qui nous attend avec le déploiement de la 5G.

Avec cette technologie, des débits dépassant 10 Gbit/s annoncent une révolution aussi importante que celles du moteur à explosion ou de l’électricité. Les entreprises s’y préparent. C’est le cas du français MVG, qui commercialise depuis quelques mois le MiniLAB 6 GHz OTA, un équipement de test des ondes électromagnétiques des appareils sans fil de type IoT, smartphones et ordinateurs. Optimisé pour effectuer des mesures OTA (Over the air), y compris les mesures de faible puissance, cet équipement couvre les fréquences de moins de 1 jusqu’à 6 GHz. Il gère les protocoles LPWAN des réseaux à longue portée et bas débit tels que LoRa, Sigfox, et ceux utilisés par la téléphonie mobile et optimisés pour l’IoT, comme le LTE-M et le NB-IOT. Les futures bandes de fréquence 5G sont également prises en compte. Entièrement blindée, la chambre est coupée des ondes électromagnétiques extérieures. Le fabricant garantit un environnement radiofréquence stable et contrôlé.

De la taille d’un petit copieur de bureau, le MiniLAB 6 GHz OTA est compact grâce à son ouverture verticale. Posé sur un support, au centre d’une arche, l’appareil est testé grâce à la technologie du balayage électronique qui évalue la puissance rayonnée à 360 degrés autour de lui. Cette mesure est effectuée grâce à l’ensemble de sondes bipolarisées qui scanne l’objet en quelques secondes. Les caractéristiques de rayonnement sont alors disponibles pour visualisation et post-traitement.

Les mesures sont préparées, pilotées et analysées grâce au logiciel WaveStudio, la plate-forme du fabricant commune aux différents systèmes de test. Les performances de l’appareil sont immédiatement révélées et tous les paramètres OTA, comme la puissance globale rayonnée (TRP) et la sensibilité (TIS), deviennent accessibles en quelques minutes. Ergonomique et intuitive, l’interface peut être utilisée par des néophytes, selon MVG. Fabriqué en Chine, à Shenzhen, où le groupe a ouvert une filiale l’an passé, le MiniLAB 6 GHz OTA traduit l’ambition du groupe de se renforcer sur le continent asiatique.

Créé en 1986, Microwave Vision Group est présent dans dix pays. Le groupe a réalisé un chiffre d’affaires de 51 millions d’euros au cours des neuf premiers mois de 2017 contre 46,9 millions en 2016. 

Principaux concurrents

  • Insight Technology (États-Unis)
  • Rohde Schwarz (Allemagne)
  • Anritsu (Japon)
  • National Instruments (États-Unis)

Caractéristiques

  • Dimension 1,63 x 1 m (L x P)
  • Hauteur fermé 1,81 m
  • Hauteur ouvert 2,16 m
  • Poids 360 kg
  • Gamme de fréquences 650 MHz à 6 GHz
  • 12 sondes

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services.
En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

En savoir plus