[Muses industrielles] « Janvier », la douce fable sur le travail de Julien Bouissoux

Dans Janvier, Julien Bouissoux imagine le destin d'un "Monsieur tout le monde" oublié par son entreprise dans son bureau. Pas vraiment inutile, mais surtout inoccupé, il apprend à meubler ses journées, découvrant le bonheur dans un certain renoncement et un goût de l'épure.

Partager
[Muses industrielles] « Janvier », la douce fable sur le travail de Julien Bouissoux
Janvier ou la drôle de fable de l'homme oublié au travail

Janvier (c’est son nom et il n’a pas de prénom) a sûrement été un employé modèle, ponctuel et professionnel. Lors d’une réorganisation comme les grands groupes savent les faire, il semble avoir été oublié par son ancien employeur. Il continue d’être payé, mais on ne lui demande plus rien, il n’a plus de relation avec une quelconque hiérarchie. Rien, il vient tous les jours dans son bureau au fond d’une impasse, dans l’attente d’abord, dans la crainte bientôt, que le téléphone ne sonne et que son ancien employeur reprenne contact avec lui.

Passer le temps

En attendant, il faut bien passer le temps. Pour Janvier, il s’agit de s’occuper de la plante verte, d’écrire un peu de poésie minimaliste. La lecture d’un reportage sur « La Chine, usine du monde » lui donne l’occasion de s’intéresser à un ouvrier qu’il voit sur une photographie. Persuadé qu’il est celui qui a fabriqué son photocopieur, Janvier se met en tête de lui écrire. "Ce matin chez le coiffeur, j’ai découvert que l’imprimante que j’utilise a été fabriquée par vous. Cher Wu Wen, j’ignore quel poste vous occupez dans la grande usine du monde mais – c’est indéniable – quelque chose fonctionne ici grâce à vous."

Bientôt un ancien collègue, licencié par son nouvel employeur, va pousser la porte du bureau. Commence une série de scènes où Janvier le sans fonction simule un travail tandis que son visiteur cherche un emploi.

L'apprentissage du vide

Au fil des pages, Janvier vit de moins en moins fort, déménage pour un plus petit appartement au cas où sa situation serait découverte par un zélé salarié du siège… C’est un homme qui fait l’apprentissage du moins, sans se perdre ni se diluer, qui s’autorise peu à peu des fantaisies. "Savoir que l’on va passer les quinze prochains jours à l’abri, doit suffire au bonheur, ne pensez-vous pas ? Attendre plus de la vie, planifier davantage me semblent des aspirations inutiles. C’est faire preuve, sans doute, d’un peu trop d’orgueil", philosophe-t-il.

Janvier est le roman d’un homme qui apprend à se suffire. L’écriture de Julien Bouissoux reflète cette vie simple, libérée de toutes contraintes. Derrière la fable légèrement absurde se tient en embuscade une réflexion intéressante sur ce que signifie « avoir un emploi » ou « être utile ». C’est délicatement drôle et fin, et cela n’étonnera pas tous ceux qui avaient vu "Les grandes ondes", un film dont le scénario était signé Julien Bouissoux, qui confirme ici qu’il possède un univers singulier très tendre. Il rend l’improbable possible avec son écriture précise, limitant les effets faciles. "Les désirs sont comme des trains. On peut les prendre ou les laisser passer. Les prendre c’est se retrouver embarqué vers un ailleurs pas forcément souhaitable, les regarder passer, c’est se permettre de rêver un peu en préservant un équilibre que déjà tout menace." Comme si l’immobilité était la plus grande aventure.

Janvier, Julien Bouissoux, Editions de l'Olivier, 16.50 euros

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

Safran

CHEF DE PROJET IT F/H

Safran - 22/11/2022 - CDI - Vélizy-Villacoublay

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

974 - ST PIERRE

Acquisition de véhicules de transport en commun de type minicars.

DATE DE REPONSE 13/01/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS