Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

[Muses industrielles] Avec "Racket", Dominique Manotti écrit un polar sur le monde des affaires

Christophe Bys ,

Publié le

Que va devenir Ostram, ce fleuron industriel, déstabilisé par l'arrestation d'un de ses cadres aux Etats-Unis ? Et quel jeu joue son président ? Y aurait-il un accord secret ? Et quel est le lien avec la disparition d'un petit caïd revenu en France après de juteuses affaires comme prête-nom dans une banque située dans une île au bord d'eaux aussi claires que les affaires sont opaques ? Bienvenue dans l'envers du monde des affaires tel que les voit Dominique Manotti, qui signe avec Racket un roman sur les ressorts de la mondialisation. Réaliste ou complotiste ? A vous de lire et de vous faire un avis... 

[Muses industrielles] Avec Racket, Dominique Manotti écrit un polar sur le monde des affaires © Pixbay

Auteure de polars reconnus et ex-syndicaliste, Dominique Manotti est de retour avec un de ces romans mêlant géopolitique, espionnage et monde des affaires. Dès les premières pages, le lecteur est prévenu : ce qui suit est très largement inspiré d'une histoire vraie, une reprise d'entreprise dont les motivations économiques et industrielles n'étaient pas évidentes. De là à imaginer que le roman dirait la vérité.. 

 

Corruption asiatique 

Tout commence par un petit caïd canadien qui fuit vers Paris parce que son protecteur vient de tomber. Au chapitre suivant, on est en banlieue parisienne, au siège d'Ostram, un fleuron de l'industrie française. Un des cadres dirigeants responsables des opérations pour l'Amérique du Nord vient de se faire arrêter par la justice des Etats-Unis pour une affaire de corruption en Asie libellée en dollars. 

A partir de là, d'une écriture plus efficace qu'inventive, en chapitres courts, voltigeant d'un point à l'autre du globe, Dominique Manotti retrace l'enquête d'un service anti-corruption menée par le commandant Noria Ghozali, un des personnages récurrents de son oeuvre. En pleine crise personnelle et professionnelle, cette dernière court après les deux lièvres, qui semblent n'avoir rien en commun et pourtant... 

 

La Guerre commerciale gagnée

Si les fans de polars trouveront quelques coïncidences du roman quelque peu forcées (le jeune policier qui a comme par hasard enquêté sur un trafic de stupéfiants à la fac de droit ou l'amie retrouvée du commandant qui connaît la mère d'un suspect... c'est bien pratique), la narration est tenue et reliée à des éléments d'actualité, comme la révélation par Edward Snowden du programme Prism. Pour nourrir le suspense, Manotti excelle à laisser mystérieuses les motivations des uns et des autres, du PDG aguerri en guerre contre le pouvoir politique qu'il juge incompétent, au jeune ambitieux qui croît son heure venue, en passant par l'avocate venue de la C.I.A. charmeuse et dangereuse... 

Alors que des menaces de guerre commerciale resurgissent ou que l'embargo sur l'Iran oblige des entreprises françaises à quitter ce pays pour éviter les représailles sur le sol des Etats-Unis, Racket propose une lecture de l'actualité récente: si les Etats-Unis ont perdu toutes les guerres qu'ils ont menées, "ils n'ont perdu aucun marché". 

Alors tous les moyens utilisés ne sont peut-être pas légaux (les barbouzes en embuscade ont toujours un poison sous la main pour faire disparaître les témoins gênants) mais ils sont redoutablement efficaces. Les nostalgiques croiseront un ministre du Redressement productif débordé par son administration à Bercy et un pouvoir politique qui n'est pas à la hauteur des enjeux. Tant que cela reste une oeuvre d'imagination, c'est divertissant à lire sur la plage un jour de canicule. L'état de droit, la justice internationale n'en sortent pas renforcés, mais comme le dit un personnage "Cette affaire est trop importante pour se régler sur un plan strictement judiciaire". 

 

Racket Dominique Manotti Ed Les arènes (collection Equinox)

 

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle