Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

[Muse industrielle] Gustav Klimt s’anime à l’usine

Arnaud Dumas

Publié le

Vidéo A Paris, L’Atelier des lumières propose une immersion dans la peinture de l’autrichien Gustav Klimt. Ce nouvel espace dédié aux arts numériques s’est installé dans une ancienne fonderie du XIe arrondissement de Paris aux proportions monumentales.

[Muse industrielle] Gustav Klimt s’anime à l’usine
L'Atelier des lumières propose une balade en immersion dans l'oeuvre de Gustav Klimt.

C’est un nouveau lieu d’exposition dans Paris. L’Atelier des lumières s’est installé dans une ancienne fonderie du XIème arrondissement de la capitale pour proposer des manifestations mêlant art et numérique. Ouvert le 13 avril 2018, il inaugure son espace par une immersion dans l’œuvre du peintre autrichien Gustav Klimt, dans une expérience que le gestionnaire du lieu, la société Culturespaces, a déjà mise en oeuvre sur le site des Carrières de lumière aux Baux-de-Provence (Bouches-du-Rhône).

Il ne s’agit pas d’une exposition traditionnelle. Les œuvres du peintre ne sont pas accrochées aux murs, mais projetées en vidéo, du sol au plafond, sur les 3300 m2 de surfaces disponibles de la halle de l’ancienne usine. L’Atelier des lumières est équipé de 140 vidéoprojecteurs qui diffusent le film réalisé par Gianfranco Iannuzzi, Renato Gatto et Massimiliano Siccardi.

Plongé dans l'oeuvre de Klimt

Les tableaux du chef de la sécession viennoise ont été décomposés, filmés dans les moindres détails, pour être recomposés et mis en mouvement par les trois réalisateurs. Le visiteur est plongé dans l’œuvre de Klimt, qui s’affiche et se meut autour de lui. La salle monumentale où la fonderie Plichon moulait des pièces en fonte de fer pour la marine, les chemins de fer et l’industrie automobile entre 1835 et 1935, se prête au jeu des vidéoprojecteurs qui repeignent sur les parois de dix mètres de hauteur, sur l’ancienne cheminée et sur la cuve, les œuvres de Klimt et de son ami Egon Schiele.

La projection vidéo est synchronisée avec une bande-son composée de morceaux de Wagner, Strauss, Beethoven ou encore Mahler. La musique est diffusée au moyen d’une cinquantaine d’enceintes à directivité contrôlée et accompagne les évolutions de la vidéo.

L’exposition dure jusqu’au 11 novembre 2018. Elle permettra aux non-familiers de l’œuvre de Gustav Klimt de faire connaissance avec le peintre, en retraçant ses différentes époques. Mais pour ceux qui veulent voir de la peinture mieux vaut aller à Vienne.

 

Présentation du lieu et teaser de l'exposition :

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle