Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine de l'Energie

[Muse industrielle] "Chernobyl", la plus grave catastrophe nucléaire de l’histoire racontée dans une série aussi belle que terrifiante

Jean-Kléber Lauret

Publié le

Vidéo Produite par la chaîne américaine HBO, à qui l’on doit le phénomène Game of Thrones, Chernobyl est une reconstitution glaçante d’un des drames majeurs de la fin des années 80. Elle se suit avec passion, à condition d’avoir le coeur bien accroché.

[Muse industrielle] Chernobyl, la plus grave catastrophe nucléaire de l’histoire racontée dans une série aussi belle que terrifiante © HBO

La première heure de la série Chernobyl est probablement l’un des moments de télévision les plus étouffants de ces dix dernières années. L’épisode débute quelques minutes avant l’explosion, dans la nuit du 26 avril 1986. Puis l’on suit, quasiment en temps réel, la situation à l’intérieur de la centrale et dans ses alentours. Des ingénieurs présents sur les lieux, tour à tour incrédules puis désespérés, aux premiers pompiers dépêchés sur place pour éteindre ce qui n’est, à priori, qu’un simple incendie sur le toit de la centrale, la reconstitution frappe par son réalisme.

Mais, surtout, le travail de mise en scène et le montage nous font nous sentir en apnée pendant de longues minutes, incapables de détacher le regard sur ce qui est en train d’arriver, d’autant plus que l’on sait pertinemment que toutes les personnes que l’on voit à l’écran sont déjà condamnées.

Production léchée et images glaçantes

Et puis, au terme de ce premier épisode irrespirable, la série s’ouvre et s’attache à nous proposer d’autres points de vue, toujours très réussis. L’administration soviétique refuse au début d’accepter l’impensable, mais est forcée de réagir face aux constats des scientifiques.

Une femme vivant à proximité de la centrale part en quête de son mari pompier, lourdement irradié et évacué à Moscou, les réunions avec le secrétaire général du Parti - Mikhaïl Gorbatchev - sont de plus en plus en plus alarmantes… Autant de multiplications des arcs narratifs, qui restent impeccablement maîtrisés et parviennent à nous faire prendre conscience de la gravité et de l’ampleur du drame. Attention, toutefois : la série fait le choix de tout montrer et certaines images de corps irradiés ont de quoi soulever le coeur.

HBO frappe encore très fort

La chaîne HBO s’est depuis longtemps posée en spécialiste des reconstitutions historiques, à travers Rome, Deadwood ou encore Band of Brothers. Chernobyl ne fait pas exception à la règle et nous livre une vision de l’URSS "pré chute du mur" très crédible, toute en nuance et non manichéenne.

Seule ombre au tableau : un casting 100 % anglais et donc des acteurs qui échangent dans la langue de Shakespeare, ce qui peut poser quelques soucis d’immersion. Fort heureusement, les femmes et les hommes de talents aperçus dans le show évitent le piège de l’accent russe forcé.

En France, Chernobyl est diffusée exclusivement sur OCS. 5 épisodes sont prévus au total. Une bonne raison de prolonger votre abonnement à la chaîne malgré la fin de Game of Thrones.

Bande annonce (en VO)

Réagir à cet article

2 commentaires

Nom profil

28/05/2019 - 00h26 -

Cette série est une pépite d’HBO qui nous questionne sur le nucléaire, mais aussi sur notre place dans le monde... Nous n’avons souvent aucun mot à dire. N’hésitez pas à lire mon article qui complète votre critique intéressante : https://lapellicule.fr/serie/chernobyl-la-claque-de-hbo/
Répondre au commentaire
Nom profil

26/05/2019 - 05h09 -

Comment peut on voir ce film en VF sous titré ?
Répondre au commentaire
Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle