MULTIMEDIAUN CATALOGUE ELECTRONIQUE PERSONNALISE SUR INTERNETAvec son prototype de catalogue en ligne, la Camif montre comment le Web peut devenir un instrument de vente personnalisé et d'études marketing.

Partager



MULTIMEDIA

UN CATALOGUE ELECTRONIQUE PERSONNALISE SUR INTERNET

Avec son prototype de catalogue en ligne, la Camif montre comment le Web peut devenir un instrument de vente personnalisé et d'études marketing.

En mettant son catalogue sur Internet, la Camif soigne d'abord son image de marque. La troisième entreprise française de vente par correspondance (5,3 milliards de francs de chiffre d'affaires) inaugure du même coup un canal de vente prometteur : les possibilités multimédias d'Internet sont bien adaptées à la présentation de produits grand public, et le commerce électronique devrait exploser dans les prochaines années. Mais le catalogue " en ligne " de la Camif a des objectifs encore plus ambitieux : sa vocation d'être une véritable aide à la vente personnalisée en même temps qu'un instrument précis d'analyse marketing. Pour l'heure, il ne s'agit encore que d'un prototype, mis au point avec l'éditeur de logiciels Ilog. Il ne présente que 1 200 produits (en ameublement et électronique grand public), sur les 60 000 répertoriés par le catalogue " papier ". Mais les fonctions innovantes sont déjà là, immédiatement visibles pour le client qui se connecte. Ainsi, au fil de l'interrogation du catalogue, ce ne sont plus de simples pages standards qui s'affichent à l'écran, mais des réponses personnalisées. A l'acheteur qui vient de sélectionner un canapé ou un appareil photo, elles proposent des produits complémentaires, ou des promotions sur d'autres modèles dans les mêmes gammes de prix. Mieux encore, le système tient compte des précédentes connexions et adopte d'office un point de vue correspondant aux habitudes d'achat du client. Car le Web Catalog (nom du produit qu'Ilog va désormais commercialiser) est aussi un outil d'analyse. A l'autre bout du " fil ", en effet, un poste de supervision, lui aussi en ligne, " surveille " tout ce qui se passe sur le serveur. Il prend bonne note des chemins de navigation empruntés par les utilisateurs, de leurs critères de sélection, et construit ainsi les " profils " des clients connectés.

Les pages du serveur Web actualisées en permanence

" Le client connecté sera prévenu que son mode de navigation dans le catalogue est enregistré. Et, si cela pose vraiment un problème, on peut envisager de lui laisser la possibilité de refuser ce mode de fonctionnement ", indique Jean-Louis Rimbod, directeur informatique du Groupe Camif. Pour établir des conseils personnalisés, le système réalise des corrélations entre le profil du client connecté et des produits figurant au catalogue. Le rapprochement est effectué grâce à des " agents intelligents ", de petits programmes qui, en fonction de règles prédéfinies, vont chercher des produits pour suggérer leur achat au client. " En exploitant automatiquement les profils des clients, nous apportons une plus-value inédite aux catalogues électroniques en ligne ", affirme Dominique Verdejo, chef de produit Internet chez Ilog. Cette réactivité n'a de sens que si le contenu du catalogue est lui-même constamment à jour. La production et la modification des pages du serveur Web ont donc été " industrialisées " au maximum. Le serveur Web est interfacé avec des bases de données, constituées pour composer le catalogue papier. Pour alimenter ce catalogue en ligne, des modèles de pages ont été définis et sont automatiquement remplis en puisant dans les bases de l'entreprise. L'ensemble de la technologie du " Web Catalog " est actuellement en cours de transfert par Ilog à la Camif, qui va par conséquent reprendre en interne la suite des développements. Reste une lacune de taille. Dans l'état actuel, le catalogue de la Camif est incapable d'enregistrer une commande (qui doit se faire par des voies traditionnelles : courrier ou Minitel). Pour franchir le pas, la direction de la Camif attend l'avènement sur Internet de techniques de paiement sécurisées et normalisées. Thierry Lucas



Un assemblage de composants logiciels

Le Web Catalog est un assemblage de composants logiciels précédemment mis au point et utilisés par Ilog dans d'autres applications.

Connecté à la partie Web, le composant Server modélise l'architecture objet de l'application (la structure du catalogue). L'aspect dynamique de l'application est pris en charge par ce composant, qui a fait ses preuves dans des applications temps réel (gestion de portefeuilles boursiers, supervision de réseaux de transports, télécoms).

La connexion du serveur Web aux bases de données de l'entreprise est également assurée par un composant, DB Link.

Les tableaux de supervision du catalogue ont été mis en place avec Views, outil de développement d'interfaces graphiques.

Les agents intelligents, qui adaptent les réponses du catalogue au profil du client, ont été écrits à l'aide du produit Rules.

USINE NOUVELLE N°2554

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS