Quotidien des Usines

MSD se renforce en Auvergne

,

Publié le

Merck Sharp & Dohme-Chibret (MSD) met en service une ligne exceptionnelle de production stérile dans son usine de Mirabel, dans le Puy-de-Dôme. L'équipement a coûté 85 millions d'euros.

MSD se renforce en Auvergne

Enfin une bonne nouvelle dans l'industrie pharmaceutique française ! Merck Sharp & Dohme-Chibret (MSD) inaugure une ligne de production stérile sur son site auvergnat de Mirabel, près de Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme). L'investissement se monte à 85 millions d'euros. D'une longueur record de 70 mètres, cette ligne assurera la fabrication et le conditionnement de 12 millions d'unités de médicaments stériles par an destinés au monde entier.

Pas de création d'emplois directs à la clé mais ce renforcement de l'activité de MSD stabilise ceux existants. En France, le groupe compte 2 500 salariés pour un chiffre d'affaires de 894 millions d'euros. Il s'appuie sur deux sites de production en Auvergne, à Mirabel et La Vallée, et sur un centre de recherche implanté lui aussi Mirabel.

La ville auvergnate est devenue au fil des années une référence pour le groupe américain. Il n'a pas hésité à y investir 360 millions d'euros entre 1996 et 2004. Elle accueille son plus important centre de production stérile en Europe. Face aux annonces successives de suppressions de postes et de fermetures de sites pharmaceutiques, cet investissement ravive un peu les couleurs du secteur.

Anne Pezet

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte