Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

Moulin Beynel inaugure son usine d'alimentation animale bio à Sadroc

, , ,

Publié le

Marque bio du groupe DFP Nutraliance, Moulin Beynel a inauguré le 27 octobre sa nouvelle unité de production d'aliments pour animaux à Sadroc (Corrèze). L’investissement pour le nouveau site s’élève à 1,5 million d’euros.

Moulin Beynel inaugure son usine d'alimentation animale bio à Sadroc
Marque bio du groupe DFP Nutraliance, Moulin Beynel a inauguré le 27 octobre sa nouvelle unité de production d'aliments pour animaux à Sadroc (Corrèze).
© Moulin Beynel

En activité depuis 2008 à Saint-Priest-de-Gimel, Moulin Beynel vient d'investir 1,5 million d'euros pour acquérir une ancienne minoterie qui s'étend sur 1 500 mètres carrés à Sadroc, au croisement des autoroutes A20/A89. Le groupe corrézien DFP Nutraliance entend ainsi augmenter sa production avec sa marque d'alimentation animale biologique et répondre à une demande locale en progression constante.
 
"Cet outil nous permet d'accompagner le fort développement de l'élevage biologique de notre région. De plus en plus d'éleveurs se convertissent en bio et recherchent un fournisseur local, d'où cette nouvelle implantation dans des locaux plus grands, explique Jean-Claude Floquet, directeur. Les bâtiments et les bureaux de la minoterie ont été conservés et nous avons investi dans un système de production totalement automatisé conçu par le fabricant français Sera et dédié spécifiquement à la transformation de céréales en alimentation pour animaux, en l'occurrence des bovins, ovins, porcs, caprins, chevaux, volailles et lapins. Il comprend un broyeur, une presse, un émietteur, un tamiseur et un refroidisseur. Nous avons réutilisé le matériel de pallettisation ainsi que les silos."
 
20 000 tonnes dans cinq ans
 
Malgré l'automatisation, les emplois ont été conservés et deux salariés de l'ancienne minoterie ont été repris portant l'effectif à six salariés. Seule unité spécialisée dans l'alimentation animale bio en Limousin, Moulin Beynel prévoit une production de 9 000 tonnes la première année et 20 000 tonnes d'ici à cinq ans. L'approvisionnement en céréales s'effectue majoritairement auprès de producteurs de Nouvelle-Aquitaine et la clientèle, composée d'éleveurs et de particuliers, se situe dans un rayon de 150 km. "Cette unité de fabrication nous permet d'étoffer notre gamme de produits à savoir les miettes ajoute-t-il. Grâce à son automatisme de dernière génération, la traçabilité et la qualité de nos aliments sont encore plus renforcées."
 
La nutrition animale biologique reste encore marginale en France en raison de son coût plus élevé, elle ne représente que 2 % du marché français de l'alimentation pour animaux. Moulin Beynel a réalisé un chiffre d'affaires de 4 millions d'euros en 2016 et prévoit 10 millions d'ici à cinq ans. Celui du groupe DFP Nutraliance s'élevait à 50 millions d'euros l'an dernier pour un effectif de 90 salariés.
 
Corinne Mérigaud

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services.
En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

En savoir plus