Electronique

Motorola Solutions boucle l'acquisition de Psion

, ,

Publié le

L'équipementier télécom américain achève le rachat du pionnier britannique de PDA pour 200 millions de dollars. Motorola Solutions étoffe ainsi son catalogue de terminaux mobiles durcis à usage industriel. En France, Psion équipe notamment les contrôleurs de la SNCF.

Motorola Solutions boucle l'acquisition de Psion © D.R. - Psion

Annoncé en juin dernier, le passage de Psion sous pavillon Motorolla est aujourd'hui finalisé. "Nous sommes heureux d'annoncer l'achèvement de l'acquisition de Psion qui renforce notre position stratégique sur d'importants secteurs industriels tels que les transports et la logistique. Cette opération développe également nos opportunités de ventes croisées et étoffe plus généralement notre catalogue de solutions pour les entreprises ", a déclaré Greg Brown, PDG de Motorola Solutions, dans un communiqué. Il précise que les équipes Psion dont désormais des employés de Motorola.

Concrètement, le pionnier britannique des PDA est racheté pour 200 millions de dollars par Motorola Solutions. Cette société a été créée en janvier 2011 suite à la scission du groupe Motorola en deux entités. Rappelons qu'il y a désormais d'un côté Motorola Mobility, fabricant de terminaux grand public racheté par Google, et de l'autre Motorola Solutions, qui s'est donc spécialisé dans les équipements professionnels pour les entreprises et les administrations. Outre des terminaux mobiles, Motorola Solutions commercialise également des équipements d'infrastructure réseaux.

En rachetant Psion, Motorola Solutions s'offre une marque mythique. Celle de l'inventeur du PDA. Créé en 1980, Psion a ainsi été parmi les premiers à commercialiser des ordinateurs de poche avec clavier, avant même l'appellation de PDA. Mais à la fin des années 90, le fabricant londonien ne cesse de perdre des parts de marché, face notamment à son concurrent Palm ou aux produits Windows Pocket PC. En 2001, il jette l'éponge et quitte le marché des PDA grand public pour se concentrer sur celui des terminaux pour entreprises.

Psion équipe notamment la SNCF en France

Aujourd'hui, Psion est spécialisé dans les PDA durcis, des taerminaux renforcés adaptés à un usage industriel. Parmi ses principaux clients figurent Volkswagen, E.ON, BMW, Goodyear ou BNSF. Depuis 2006, Psion équipe les contrôleurs de la SNCF en terminaux capables de lires les codes barre et les puces RFID. Ils permettent ainsi aux contrôleurs de recevoir des paiements et d'émettre des billets.

Depuis juillet 2010, Psion participe également au projet Mistral du CHU de Nice, aux côtés notamment de ST Microelectronics, IBM ou Tagsys. Ce projet vise à améliorer la traçabilité et la confidentialité des prélèvements médicaux au sein de sa "Biobanque" grâce à des étiquettes électroniques RFID. Ces étiquettes sont aujourd'hui par les employés de l'hôpital niçois sur des terminaux Psion.

En France, le fabricant britannique emploie quelque 150 personnes surtout pour le support technique et l'assistance, à Aix-En-Provence et aux Ulis en Essonne. Psion dispose également de filiales en Amérique du Nord, en Asie et Pacifique, en Amérique latine et en Afrique.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte