Economie

Moscovici tente de rassurer le mouvement des "Pigeons"

Publié le

Le ministre de l'Economie et des Finances a reçu les initiateurs du mouvement à Bercy. 

Moscovici tente de rassurer le mouvement des Pigeons © Parti socialiste

"Ce que nous voulons taxer c'est la rente, pas le risque", a déclaré Pierre Moscovici, ministre de l'Economie et des Finances, à l'issue de sa réunion avec les entrepreneurs du collectif des "Pigeons"

Il a par ailleurs précisé qu'il était en revanche "hors de question" de remettre en cause le principe de l'alignement de la fiscalité du revenu du capital sur celui du travail, comme le rapporte l'AFP.

En lançant récemment le mouvement des "Pigeons", des chefs d'entreprise se sont inquiétés du projet d’alignement de la taxation des plus-values de cession de valeurs mobilières sur le barème de l’impôt sur le revenu et de l’augmentation des charges sociales pour les auto-entrepreneurs. Des inquiétudes liés à la présentation du projet de loi de finances 2013 du gouvernement.

La liste des chefs d'entreprise participant à la réunion avec Pierre Moscovici a été dévoilée sur Twitter : on y retrouve, entre autres, les noms de Benoît Thieulin, Jean-François Roubaud, Henri Verdier, Marc Somoncini, Olivier Duha, M. Roux de Bézieux.

 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte