Moscou qualifie de "ligne rouge" une adhésion de l'Ukraine à l'Otan

MOSCOU (Reuters) - Une adhésion de l'Ukraine à l'Otan représente une "ligne rouge" à ne pas franchir, a déclaré jeudi la Russie, au lendemain d'un sommet entre le président russe Vladimir Poutine et son homologue américain Joe Biden que le Kremlin a jugé globalement positif.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Moscou qualifie de
Le porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov. Une adhésion de l'Ukraine à l'Otan représente une "ligne rouge" à ne pas franchir, a déclaré jeudi la Russie, au lendemain d'un sommet entre le président russe Vladimir Poutine et son homologue américain Joe Biden que le Kremlin a jugé globalement positif. /Photo d'archives/REUTERS/Maxim Shemetov

Le président ukrainien Volodimir Zelenski a déclaré lundi réclamer une réponse claire, positive ou négative, de la part de Joe Biden sur l'ouverture d'une procédure d'adhésion de son pays à l'alliance militaire transatlantique.

Le président américain a invité l'Ukraine à mieux lutter contre la corruption et à respecter un certain nombre d'autres critères avant de pouvoir adhérer à l'Otan.

Le porte-parole du Kremlin a déclaré jeudi que Moscou suivait attentivement la situation.

"C'est quelque chose que nous regardons de très près et c'est vraiment une ligne rouge pour nous , en ce qui concerne la perspective de voir l'Ukraine intégrer l'Otan", a dit Dmitri Peskov à la station de radio Echo de Moscou.

"Bien sûr, cela accroît nos inquiétudes", a-t-il ajouté au sujet d'une possible ouverture d'une procédure d'adhésion.

(Anton Zverev; version française Bertrand Boucey, éduté par Nicolas Delame)

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS