Moscou et Kiev signent un accord définitif de transit gazier pour cinq ans

MOSCOU/KIEV (Reuters) - Des compagnies russe et ukrainienne ont signé un accord définitif de transit gazier qui permettra à la Russie de fournir l'Europe pendant au moins cinq années supplémentaires via l'Ukraine, ont annoncé lundi le géant gazier russe Gazprom et le président ukrainien Volodimir Zelenski.
Partager
Moscou et Kiev signent un accord définitif de transit gazier pour cinq ans
Des compagnies russe et ukrainienne ont signé un accord définitif de transit gazier qui permettra à la Russie de fournir l'Europe pendant au moins cinq années supplémentaires via l'Ukraine, ont annoncé lundi le géant gazier russe Gazprom et le président ukrainien Volodimir Zelenski (photo). /Photo prise le 10 octobre 2019/REUTERS/Gleb Garanich

Cet accord, finalisé à la veille de l'expiration du contrat actuel, permet d'éviter une potentielle interruption de la livraison de gaz russe en Europe et un coup dur pour la réputation de Moscou.

Il a été signé au terme de cinq jours de discussions minutieuses et intervient après que le président russe Vladimir Poutine et son homologue ukrainien Volodimir Zelenski ont convenu des contours d'un accord sur la question lors de leur rencontre à Paris, début décembre, dans le cadre d'un sommet en "format Normandie".

L'accord marque une nouvelle avancée majeure dans la normalisation des rapports entre les deux pays, crispés par cinq années de conflit dans le Donbass et par l'annexion de la Crimée par la Russie.

Les forces gouvernementales ukrainiennes et les séparatistes pro-russes de l'est de l'Ukraine ont achevé dimanche l'échange de leurs derniers prisonniers.

"Après cinq jours de discussions bilatérales ininterrompues à Vienne, les décisions finales ont été actées et un accord définitif a été conclu", a déclaré le directeur général de Gazprom, Alexeï Miller, dans un communiqué.

Volodimir Zelenski s'est félicité de cet accord et a estimé que celui-ci pourrait être prolongé de dix années supplémentaires.

"L'Europe le sait, nous n'échouerons pas en matière de sécurité énergétique", a dit le président ukrainien sur son compte Facebook, indiquant que l'Ukraine percevrait au moins 7 milliards de dollars durant les cinq années de l'accord.

(Vladimir Soldatkin et Maria Kiseloyva à Moscou, Natalia Zinets à Kiev; version française Jean Terzian)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le modèle coopératif façon Mondragon

Le modèle coopératif façon Mondragon

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage au Pays basque espagnol. Il s'y est rendu pour nous faire découvrir Mondragon, la plus grande...

Écouter cet épisode

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Détectez vos opportunités d’affaires

09 - DEPARTEMENT DE L'ARIEGE

Calibrage de l'accotement végétalisé sur la RD1 A

DATE DE REPONSE 18/02/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS