Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine de l'Energie

Moscou confirme le tracé de l'oléoduc vers Nakhoda

Publié le


La décision est, cette fois, prise et annoncée officiellement : le Kremlin donne la priorité au tracé vers le Japon de l'oléoduc de quelque 4000 kilomètres qui doit relier le gisement d'Angarsk près du lac Baïkal, en Sibérie orientale au port de Nakhoda près de Vladivostok sur la mer du Japon. La société publique russe Transneft devrait en être le maître d'œuvre et le financement largement supporté par le Japon.
Ce projet russo-japonais, estimé à 5 milliards de dollars, était en concurrence avec celui défendu par Mikhaïl Khodorkovski, alors patron de Yukos, jusqu'à son incarcération officiellement pour fraude fiscale. Yukos, au faîte de sa puissance, entendait privilégier le tracé vers la Chine, plus court (2400 kilomètres) en assurant son financement sans le concours du monopole Transneft

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle