Morts annoncées ... et renaissances dans l'automobile !

Le 4 x 4 n'a plus les faveurs du grand public, les biocarburants celles du gouvernement et le gazole, celles de Bruxelles. Seul le véhicule électrique semble renaître de ses cendres, notamment à travers les modèles hybrides. Sauf que les constructeurs fra

Partager

Signe des temps, Toyota s'étant retiré de la traditionnelle piste d'essai 4 x 4 du Mondial de l'auto (à proximité du hall 7), les autres protagonistes ont préféré jeter le gant pour faire place à une piste d'essai de véhicules éclectiques et électriques. Une page est ainsi tournée. Le 4 x 4 n'a plus les faveurs du public, et seuls quelques S.U.V. (Sport Utility Vehicle), la plupart du temps en deux roues motrices seulement (80 %), trouvent aujourd'hui preneurs en motorisations Diesel. Sauf que, là aussi, la France ne pourra plus fiscalement favoriser le gazole par rapport à l'essence (à travers la TIPP*). Qui plus est, les normes européennes à venir du type Euro 5 (filtres à particules obligatoires au 1er septembre 2009) et Euro 6 (traitement des oxydes d'azote en 2014) vont encore durcir les contraintes des véhicules fonctionnant au gazole. Dans cette perspective, nombre de constructeurs se sont donc tournés vers les biocarburants : superéthanol (essence) et Diester (gazole) de première puis de deuxième génération (biomasse). Sauf que le gouvernement, juste après leur avoir prodigué ses encouragements, a pénalisé le superéthanol (non admis au bonus en 2008) et prévoit de lui appliquer (d'ici à 2012) une fiscalité identique à celle de l'essence et du gazole.

Ne restent alors, dans l'attente du véhicule grand public fonctionnant à l'hydrogène pour un tarif raisonnable, que les modèles tout électriques (demain) et partiellement électriques (hybrides d'aujourd'hui et de demain)... Sauf que, malgré les annonces faites au Mondial, les constructeurs français ont accumulé en la matière un retard qui sera difficile à combler. Cela laisse, pour les trois ans à venir, un boulevard aux véhicules des marques japonaises ou germaniques, qui ont su anticiper ces changements technologiques ou réagir très vite face à eux.

Yves Guittat - Rédacteur en chef
L'Automobile & L'Entreprise

* TIPP : taxe intérieure sur les produits pétroliers.


Partager

NEWSLETTER Economie Social et management
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS