Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Maroc

Morrocan solar race : en marge de la COP22, l'université de Bologne gagne la quatrième course de voitures solaires au Maroc

, , ,

Publié le

La team italienne de Bologne, à bord de la voiture "Onda Solare", remporte la 4ème édition du Moroccan Solar Race challenge, la course de voitures solaires organisée au Maroc près de Marrakech. L'équipe bretonne EcoSolar arrive deuxième.

Morrocan solar race : en marge de la COP22, l'université de Bologne gagne la quatrième course de voitures solaires au Maroc
La voiture italienne Onda Solare de Bologne.
© iresen

La voiture solaire de l’équipe italienne "Onda Solare", conçue et réalisée par l’Université de Bologne en Italie a remporté, dimanche 13 novembre à Ben Guérir, la 4ème édition du Moroccan Solar Race Challenge.

Le départ a été donné à 12 heures de la ville de Ben Guérir pour rallier Marrakech sur un parcours rallongé cette année de 150 km à 500 km disputé en plusieurs étapes. Tous les véhicules solaires participant à la compétition conçus, développés et fabriqués par des étudiants venus de diffrents pays carburent exclusivement à l'énergie solaire photovoltaïque sans utiliser la moindre goutte d'essence. Les batteries ne doivent pas être changées pendant la course.

La deuxième place est revenue à l'équipe "EcoSolar" de l' association "Eco Solar Breizh" qui regroupe des entreprises et des établissements d'enseignement bretons. EcoSolar réédite ainsi son classement de l'an dernier et est la première voiture française..

Organisé par l'Institut de recherche en énergie solaire et énergies nouvelles (IRESEN), la Moroccan Solar Race Challenge qui s'est tenue pour la première fois en 2013, sert de vitrine technologique aux établissements d’enseignement supérieur, universités, instituts et écoles d’ingénieurs du monde entier. C'est notamment le cas de l’Université Mohammed VI Polytechnique et le site Green Energy Park, plateforme de recherche et développement dans le domaine des énergies renouvelables.

Cet événement vise aussi à l’information et la sensibilisation du public marocain, à travers plusieurs activités éducatives et pédagogiques. Cette édition tenue symobliquement pendant la COP22 a permis à 200 écoliers marocains de prendre part à différents ateliers pédagogiques autour de sujets traitant de l’environnement, du changement climatique et des énergies renouvelables.

Du côté des compétiteurs, l'équipe turque "Solaris", dont la voiture est conçue par l’université Dokuz Eylul, a clôt le podium en terminant à la troisième place. L'équipe marocaine pour sa part a décroché la sixième place avec l'équipe de l’EMI Solar Team de l’École Mohammedia d'Ingénieurs (EMI) et au pilote Rabie Kaddioui.

Cette année, quinze candidats dont dix équipes marocaines et cinq étrangères ont participé à cette quatrième édition  labellisée COP22. Le Maroc est le seul pays africain à organiser une telle manifestation.

L'équipe de Polytech Clermont-Ferrand et le bolide Bélénos qui avait remporté la course l'an dernier, est arrivée quatrième cette année. "Une belle quatrième place pour l'équipe avec une concurrence affûtée !", souligne la page Facebook des clermontois.

N.D.

 

En vidéo, l'arrivé lors de la dernière étape du bolide italien, le 14 novembre (source : Onda solare)

 

 

Vue sur les paddocks (source : team Bélénos)

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle