Morph, le siège d'avion qui s'adapte à la taille des passagers

Le cabinet de design britannique Seymour Powell a créé "Morph", un concept de siège d'avion modulable en fonction de la taille des passagers.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Morph, le siège d'avion qui s'adapte à la taille des passagers

Un siège sur mesure : tous les passagers d'avion en rêvent, mais seuls les voyageurs en classe affaires disposent d'un espace véritablement modulable. Airbus a d'ailleurs mené une campagne de communication sur ce thème en octobre sur le réseau social Twitter avec le hashtag #Airbuscomfort. L'avionneur européen plaide pour que de nouvelles normes soient adoptées par les compagnies aériennes. Airbus considère par exemple que la largeur minimum d'un siège d'avion devrait être de 18 pouces.

un siège modulable

La société de design anglaise Seymour Powell apporte elle aussi sa contribution au débat. Mais contrairement à Airbus, elle considère que la largeur des sièges n'est pas au cœur du problème. Le cabinet préconise plutôt d'adapter la taille des sièges au gabarit des passagers : un enfant n'a pas besoin d'un siège XXL tandis qu'un passager en surpoids nécessite plus d'espace. Pour mettre en œuvre ce principe, la société a imaginé un système de banquette modulable baptisée "Morph".

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Forum Franchise Lyon 2013 - colonne de droite minisite

Vidéo réalisée par Aeronews TV, première web-TV consacrée à l'aéronautique

Les trois parties peuvent s'adapter à la taille des passagers, en faisant coulisser dossier et accoudoirs. La structure du siège n'est plus constituée de coussins en mousse mais d'un tissu tendu sur toute la largeur, à la manière d'un hamac. Cette solution permet à chaque passager de disposer d'options d'ergonomie avancées, pour un confort optimal.

tarifs à la carte

Avec le système "Morph", les passagers ne réserveraient plus un siège mais un espace plus ou moins grand en fonction de leurs besoins. Effet pervers : les passagers de petite taille paieront moins cher que les gros gabarits, ce qui peut être considéré comme discriminatoire. L'exercice de style du cabinet Seymour Powell a en tout cas le mérite de creuser le débat ouvert par Airbus sur le confort des passagers aériens.

Sylvain Arnulf

Partager

NEWSLETTER Innovation
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS