Morgan Stanley voit un risque de récession dans trois trimestres

(Reuters) - Une escalade du conflit commercial, avec une décision des Etats-Unis de taxer à 25% les 300 milliards de dollars (268 milliards d'euros) restants de produits qu'ils importent de Chine, pourrait déclencher une récession mondiale dans trois trimestres, selon les économistes de Morgan Stanley.
Partager
Morgan Stanley voit un risque de récession dans trois trimestres
Une escalade du conflit commercial, avec une décision des Etats-Unis de taxer à 25% les 300 milliards de dollars (268 milliards d'euros) restants de produits qu'ils importent de Chine, pourrait déclencher une récession mondiale dans trois trimestres, selon les économistes de Morgan Stanley. /Photo d'archives/REUTERS/Lucas Jackson

Lorsque les droits de douane de 10% ont été imposés, les entreprises étaient en mesure de les absorber, mais si Washington met à exécution sa menace de les porter à 25% et de taxer la totalité des importations en provenance de Chine, cela devrait avoir "des répercussions plus fortes sur les prix avec davantage de conséquences indirectes (sur l'économie)", écrivent-ils dans une note publiée lundi.

Non seulement la hausse des prix et des coûts entraînerait une baisse de la demande, mais les droits de douane élevés auraient un impact négatif sur les chaînes d'approvisionnement nationales et internationales et donc sur les échanges mondiaux.

A moyen terme, les multinationales devraient dépenser plus pour développer des sources d'approvisionnement alternatives.

De même, cela entraînerait une dégradation de la confiance des entrepreneurs qui réduiraient en conséquence leurs dépenses d'investissement, provoquant ainsi une contraction de la croissance mondiale qui a son tour porterait atteinte au chiffre d'affaires et à la rentabilité des activités à l'international.

"Mes récentes conversations avec des investisseurs ont renforcé mon sentiment que les marchés sous-estiment l'impact des tensions commerciales. Ils sont généralement d'avis que le conflit commercial pourrait traîner en longueur, mais ils semblent négliger son impact potentiel sur les perspectives économiques mondiales", déclare l'économiste de Morgan Stanley Chetan Ahya.

(Thyagaraju Adinarayan, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Véronique Tison)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le modèle coopératif façon Mondragon

Le modèle coopératif façon Mondragon

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage au Pays basque espagnol. Il s'y est rendu pour nous faire découvrir Mondragon, la plus grande...

Écouter cet épisode

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Détectez vos opportunités d’affaires

09 - DEPARTEMENT DE L'ARIEGE

Calibrage de l'accotement végétalisé sur la RD1 A

DATE DE REPONSE 18/02/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS