L'Usine Auto

Moody's surveille Fiat

,

Publié le

La montée de l'italien Fiat au capital de l'américain Chrysler laisse l'agence de notation financière Moddy's dubitative. Elle a annoncé mardi avoir placé la note Ba1 de Fiat sous surveillance, en vue d'une possible dégradation.

Moody's surveille Fiat

Fiat, qui détient déjà 30% de Chrysler, a annoncé jeudi être parvenu à un accord afin d'acheter 16% de plus. Montant de la facture :  870 millions d'euros pour monter ainsi à 46%.

L'agence a indiqué dans un communiqué qu'elle prendrait notamment en compte dans son évaluation la "potentielle augmentation de l'exposition de Fiat à l'égard de Chrysler" qui, selon elle, a un "profil de crédit plus faible" que Fiat. Moody's se penchera également sur l'"impact" de l'opération sur la "liquidité" de Fiat.

L'agence Fitch avait également annoncé jeudi qu'elle envisageait de dégrader la note de Fiat après l'annonce de cet accord. Standard and Poor's a en revanche confirmé jeudi la notation de Fiat et sa perspective.

Chronique d'une montée annoncée


Fiat exercera son option d'achat lorsque Chrysler aura remboursé "au cours du deuxième trimestre" plus de 7 milliards de dollars de prêts accordés par les Etats américain et canadien.

Le constructeur italien pourra ensuite prendre le contrôle de Chrysler en montant d'ici la fin de l'année à 51%. Lorsque l'américain aura produit une voiture économe en carburant basée sur une plateforme Fiat. Cela lui donnera droit à 5% de plus, conformément à l'accord signé en juin 2009 lors de la sortie du dépôt de bilan de l'américain.


 
 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte