Montebourg veut donner "un coup de pied aux fesses" à la grande distribution

En déplacement dans les Vosges le 27 février, le ministre du Redressement productif a déclaré qu'il allait exiger des enseignes de la grande distribution "un certain nombre d'actes de préférence" pour la mise en avant du "Made in France".

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Montebourg veut donner

Un "bon coup de pied aux fesses" aux enseignes de la grande distribution plutôt que "des lois", voilà ce qu'a promis le ministre du Redressement productif ce 27 février, en marge de la visite de deux usines textiles dans les Vosges.

La grande distribution, ennemi tout trouvé pour Arnaud Montebourg, qui les accuse d'avoir "assommé les PME en France", rapporte l'AFP.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Pour la promotion des produits "Made in France" dans les grandes surfaces, le ministre compte exiger "un certain nombre d'actes de préférence". "On va les convoquer et on va leur dire: 'Voilà, vous m'aviez dit ça il y a un an, j'observe que ça n'est pas le cas'. Il n'est pas besoin de prendre des décrets, de faire des lois", a-t-il ajouté.

"On ne peut pas venir dire au ministre du Redressement productif: 'On va faire des rayons made in France' et dans le même temps, même si ça n'est pas le cas de toutes, dire que finalement, il ne se passera rien et que la compétition n'est toujours qu'avec des produits fabriqués dans des pays low-cost", a-t-il déploré.

Ce 27 février, le ministre a visité les usines textiles Bleu forêt et Garnier-Thiébaut, dans les Vosges, et espéré "la renaissance" de cette industrie. Si elle a perdu des dizaines de milliers d'emplois en trente ans, l'industrie textile française reste "à l'avant-pointe", selon le l'ancien député de Saône-et-Loire, qui croit à des relocalisations dans ce secteur.

Partager

NEWSLETTER Economie Social et management
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS